en fr Radiotherapy by photoactivation of nanoparticles and Mössbauer effect Radiothérapie par photoactivation de nanoparticules et effet Mössbauer Report as inadecuate




en fr Radiotherapy by photoactivation of nanoparticles and Mössbauer effect Radiothérapie par photoactivation de nanoparticules et effet Mössbauer - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 GIN - Grenoble Institut des Neurosciences 2 Institut de Nanosciences & de Cryogenie

Abstract : An efficient radiotherapy needs a localized dose to the tumour, which means a high contrast between tumorous and healthy tissues. A synchrotron low energy monochromatic irradiation of a tumour charged in high-Z elements allows maximizing photoelectric interactions in the tumour and spare the healthy tissues. Photoelectrons and high LET Auger electrons thus produced deposit their energy locally, enhancing radiation dose to tumor cells. Another interaction allows to enhance the dose by Auger electrons: the Mössbauer effect. This resonant and recoilless interaction specific to some isotopes like 57Fe has a cross section 450 times bigger than photoelectric effect. This thesis evaluates the in vitro use of magnetite nanoparticles combined with those 2 types of interactions. The nanoparticles evaluated present a high internalisation and a perinuclear distribution inside F98 cells. A dose-enhancement factor of 3 was obtained by photo activation of the iron Nps, this represents a huge increase. This multidisciplinary work encompasses experiments in chemistry, physics and biology in order to evaluate the applications of magnetite nanoparticles to radiotherapy.

Résumé : Une radiothérapie efficace nécessite un dépôt de dose localisé à la tumeur, et donc un contraste entre le tissu tumoral et les tissus sains environnants. Une irradiation de basse énergie monochromatique au synchrotron d-une tumeur chargée en éléments lourds permet de maximiser l-interaction photoélectrique dans la tumeur et d-épargner les tissus sains, car les photoélectrons et les électrons Auger produits ont un TEL très élevé et déposent leur énergie autour des éléments lourds, augmentant fortement le dépôt de dose. Ils peuvent induire des dommages à l-ADN cassures double brin fortement létaux. Un autre phénomène permet également de promouvoir l-émission d-électrons Auger et d-augmenter ainsi la dose, l-effet Mössbauer. Cette interaction résonante et sans recul spécifique à certains isotopes dont le 57Fe présente une section efficace 450 fois plus importante que celle de l-effet photoélectrique. Ce travail de doctorat a évalué l-utilisation in vitro de nanoparticules de magnétite combinées à ces deux effets physiques. Les nanoparticules présentent une internalisation et une distribution dans les cellules F98 qui sont très propices à la radiosensibilisation : de grandes concentrations proches du noyau des cellules, et peu de toxicité ont été obtenues. Ceci a permis d-obtenir par photoactivation des NPFe un facteur d-augmentation de 3 ce qui est considérable. Ce travail multidisciplinaire rassemble des expériences de physique, de biologie et de chimie, pour évaluer les applications de nanoparticules de fer à la radiothérapie.

en fr

Keywords : Nanoparticles Glioma Auger Photoactivation Synchrotron Mössbauer

Mots-clés : Nanoparticules Gliome





Author: Paul Gimenez -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents