Un parti politique au coeur de la transnationalité latino-américaine : el Movimiento al Socialismo MAS en BolivieReport as inadecuate




Un parti politique au coeur de la transnationalité latino-américaine : el Movimiento al Socialismo MAS en Bolivie - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CREDA - CREDA - Centre de Recherche Et de Documentation sur les Amériques - UMR 7227

Résumé : Le débat autour de l-ALCA est vif, partout en Amérique latine. En Bolivie, le refus d-une intégration économique ar accords de libre-échange se manifeste par la constitution ou la mutation des acteurs socio-politiques. En marge du Mouvement anti-ALCA local, simple réplique rencontrée un peu partout sur le continent, le parti politique Movimiento al Socialismo MAS se présente comme une force partisane de coalition contestataire soiale. Devenue principale force d-opposition parlementaire en Bolivie 2002, il est parvenu à développer tout un réseau de solidarités internationales au fil des crises socio-politiques qui ont éclaté dans le pays. Le MAS agit à la croisée des mouvements sociaux et de la stratégie parlementariste en même temps qu-il développe une stratégie transnationale dans sa lutte contre l-ALCA. Tout en agissant comme un acteur social classique, la formation politique bolivienne a su s-imposer dans les discussions entre les grands pays latino-américains qui ont, pour la plupart, redéfini leur politique tant nationale qu-internationale. À tel point que le MAS reçoit le soutien des gouvernements brésilien, argentin, vénézuélien et cubain, avec lesquels il participe à la consolidation du MERCOSUR dans le cadre des négociations sur l-ALCA. Les actes de connivence sont nombreux et méritent d-être soulignés pour mieux comprendre la position historique dans laquelle se trouve actuellement la Bolivie qui assiste et participe au rapprochement des membres du MERCOSUR et de la CAN. Manipulé ou audacieux, le MAS se différencie des autres partis boliviens, voire continentaux, par sa capacité à connecter des logiques transectorielles et transnationales. Il implique ses bases locales dans une dimension continentale par une multiplication des rencontres avec des dirigeants sociaux étrangers et constitue finalement, un des rares parti d-opposition qui entretient des relations directes et officielles avec les principaux présidents des pays voisins. Si la prédominance du MAS et de son leader Evo Morales est désormais concurrencée par le nouveau président Carlos Mesa, les évènements boliviens de l-année 2003 ont été l-occasion de révéler la dimension transnationale particulière du parti MAS. La mutation électorale, puis continentale d-une organisation syndicale relève, certes de l-exceptionnel, mais doit être signalé et accueilli comme un phénomène socio-politique à part entière. Face aux transmutations d-ordre international, les acteurs, qu-ils soient politiques ou sociaux, s-ouvrent et s-adaptent aux nouvelles donnes tout en innovant et en créant une partie de celles-ci. Le cas présenté ici interpelle l-attention scientifique sur l-émergence de pratiques alternatives, nouvelles et hybrides qui influent sur l-évolution des systèmes politiques nationaux dans le cas bolivien, une réforme constitutionnelle et sur la construction régionale participation croissante de la Bolivie dans l-intégration énergétique promue par le Brésil et l-Argentine.

keyword : Bolivie Movimiento al Socialismo mouvement transnational ALCA -Bolivie- -Movimiento al Socialismo- -mouvement transnational- -ALCA-





Author: Laurent Lacroix -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents