en fr NEAT : a spatial telescope to detect nearby exoplanets using astrometry NEAT : un télescope spatial pour détecter des exoplanètes proches par astrométrie Report as inadecuate




en fr NEAT : a spatial telescope to detect nearby exoplanets using astrometry NEAT : un télescope spatial pour détecter des exoplanètes proches par astrométrie - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 IPAG - Institut de Planétologie et d-Astrophysique de Grenoble

Abstract : With the present state of exoplanet detection techniques, none of the rocky planets of the Solar System would be detected and indeed their presence is a very strong constraint on the scenarios of the formation of planetary systems. Astrometry by measuring the reflex effect of planets on their central host stars, lead us to the mass of planets and to their orbit determination. This technique is used frequently and is very successful to determine the masses and the orbits of binary stars. However it is necessary to go to space to reach the precision required to detect all planets down to the telluric regime.We are proposing a mission to ESA in the framework of the call for M3 mission in the Cosmic Vision plan whose objective is to make a full census of all exoplanets in our Solar neighborhood. The objectif is to use differential astrometry to complete the measurements obtained by other techniques in order to lower the threshold of detection and characterization to the level of an Earth mass in the habitable zone of each system. We want to explore in an exhaustive manner all solar-type stars FGK spectral type up to 20pc from the Sun. The satellite concept is based on formation flying technology with a satellite carrying a single primary mirror and another satellite carrying the focal plane. The measure is done using laser metrology using interferometry.The topic of the thesis consists in making progress on the definition of the science case and on the specification of the instrument and the observing procedures. Concerning the science case, an optimized observing strategy has to be defined to exhaustively detect and characterize all planetary systems in the solar neighborhood. Using numerical simulations, the student will establish a strategy for data reduction that allows him to fit all orbital parameters of the systems. A participation to the computation of error budget of the instrument and to the definition of observing modes is expected too. The candidate can also carry out performance tests using existing testbeds or developing new ones. This thesis will take place in the framework of the European collaboration on this topic and contacts will be made with our JPL colleagues who master the metrology technique.

Résumé : Dans l-état actuel des techniques de détection des exoplanètes, aucune planète tellurique du Système Solaire ne pourrait être détectée et pourtant leur présence est une contrainte très forte sur les scénarios de formation des systèmes planétaires. L-astrométrie, en mesurant l-effet reflex des planètes sur leur étoile centrale, permet de remonter à la masse des planètes et aux paramètres orbitaux. C-est une technique très utilisée pour la détermination des masses et des orbites des étoiles binaires et couronnée de succès. Il est nécessaire d-aller dans l-espace pour atteindre les précisions nécessaires pour détecter toutes les planètes jusqu-aux masses telluriques. Le Laboratoire est engagé dans un projet qui a été proposé à l-ESA dans le cadre de l-appel à mission M3 de Cosmic Vision et qui a pour objectif de recenser toutes les planètes de notre voisinage solaire. Le principe est d-utiliser l-astrométrie différentielle pour compléter les mesures obtenues par les autres techniques afin de descendre le seuil de détection et de caractérisation au niveau de la masse terrestre dans la zone habitable de chaque système. Nous voulons explorer de façon exhaustive toutes les étoiles de type solaire type spectral FGK jusqu-à 20pc de notre Soleil. Le concept du satellite repose en l-état actuel de l-étude sur du vol en formation avec un satellite portant le miroir et un satellite portant le plan focal. La mesure est faite par une métrologie à base interférométrique.Le sujet de la thèse consiste à avancer d-une part sur la définition du cas scientifique et d-autre part sur la spécification de l-instrument et des procédures d-observation. En ce qui concerne le cas scientifique, il s-agit d-établir une stratégie d-observation optimale pour recenser et caractériser de manière exhaustive tous les systèmes planétaires de notre voisinage. A l-aide de simulations numériques, l-étudiant pourra établir une stratégie de réduction des données permettant de remonter aux paramètres des orbites planétaires. Il s-agira aussi de participer à l-établissement du budget d-erreur de l-instrument et à la définition des modes d-observation. L-étudiant sera aussi mené à mettre en œuvre des tests de performance de la mesure dans le cadre d-une étude expérimentale. Cette thèse se déroulera dans le cadre de la collaboration européenne sur le sujet et des contacts seront aussi tissés avec nos collègues du JPL qui maitrisent la métrologie.

en fr

Keywords : Sun-like stars Interferometry Astrometry Exoplanetes

Mots-clés : Astrométrie Spatial NEAT Étoiles solaires Interférometrie





Author: Antoine Crouzier -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents