en fr Open quantum systems and quantum stochastic processes Systèmes quantiques ouverts et processus stochastiques quantiques Report as inadecuate




en fr Open quantum systems and quantum stochastic processes Systèmes quantiques ouverts et processus stochastiques quantiques - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LPTENS - Laboratoire de Physique Théorique de l-ENS

Abstract : Many quantum physics phenomena can only be understood in the context of open system analysis. For example a measurement apparatus is a macroscopic system in contact with a quantum system. Therefore any experiment model needs to take into account open system behaviors. These behaviors can be complex: the interaction of the system with its environment might modify its properties, the interaction may induce memory effects in the system evolution,

.These dynamics are particularly important when studying quantum optic experiments. We are now able to manipulate individual particles. Understanding and controlling the environment influence is therefore crucial. In this thesis we investigate at a theoretical level some commonly used quantum optic procedures. Before the presentation of our results, we introduce and motivate the Markovian approach to open quantum systems. We present both the usual master equation and quantum stochastic calculus. We then introduce the notion of quantum trajectory for the description of continuous indirect measurements. It is in this context that we present the results obtained during this thesis. First, we study the convergence of non demolition measurements. We show that they reproduce the system wave function collapse. We show that this convergence is exponential with a fixed rate. We bound the mean convergence time. In this context, we obtain the continuous time limit of discrete quantum trajectories using martingale change of measure techniques. Second, we investigate the influence of measurement outcome recording on state preparation using reservoir engineering techniques. We show that measurement outcome recording does not influence the convergence itself. Nevertheless, we find that measurement outcome recording modifies the system behavior before the convergence. We recover an exponential convergence with a rate equivalent to the rate without measurement outcome recording. But we also find a new convergence rate corresponding to an asymptotic stability. This last rate is interpreted as an added non demolition measurement. Hence, the system state converges only after a random time. At this time the convergence can be much faster. We also find a bound on the mean convergence time.

Résumé : De nombreux phénomènes de physique quantique ne peuvent être compris que par l-analyse des systèmes ouverts. Un appareil de mesure, par exemple, est un système macroscopique en contact avec un système quantique. Ainsi, tout modèle d-expérience doit prendre en compte les dynamiques propres aux systèmes ouverts. Ces dynamiques peuvent être complexes : l-interaction du système avec son environnement peut modifier ses propriétés, l-interaction peu créer des effets de mémoire dans l-évolution du système, . . .Ces dynamiques sont particulièrement importantes dans l-étude des expériences d-optique quantique. Nous sommes aujourd-hui capables de manipuler individuellement des particules. Pour cela la compréhension et le contrôle de l-influence de l-environnement est crucial.Dans cette thèse nous étudions d-un point de vue théorique quelques procédures communément utilisées en optique quantique. Avant la présentation de nos résultats, nous introduisons et motivons l-utilisation de la description markovienne des systèmes quantiques ouverts. Nous présentons a la fois les équations maîtresses et le calcul stochastique quantique. Nous introduisons ensuite la notion de trajectoire quantique pour la description des mesures indirectes continues. C-est dans ce contexte que l-on présente les résultats obtenus au cours de cette thèse.Dans un premier temps, nous étudions la convergence des mesures non destructives. Nous montrons qu-elles reproduisent la réduction du paquet d-onde du système mesuré. Nous montrons que cette convergence est exponentielle avec un taux fixe. Nous bornons le temps moyen de convergence. Dans ce cadre, en utilisant les techniques de changement de mesure par martingale, nous obtenons la limite continue des trajectoires quantiques discrètes. Dans un second temps, nous étudions l-influence de l-enregistrement des résultats de mesure sur la préparation d-état par ingénierie de réservoir. Nous montrons que l-enregistrement des résultats de mesure n-a pas d-influence sur la convergence proprement dite. Cependant, nous trouvons que l-enregistrement des résultats de mesure modifie le comportement du système avant la convergence. Nous retrouvons une convergence exponentielle avec un taux équivalent au taux sans enregistrement. Mais nous trouvons aussi un nouveau taux de convergence correspondant a une stabilité asymptotique. Ce dernier taux est interprété comme une mesure non destructive ajoutée. Ainsi l-état du système ne converge qu-après un temps aléatoire. A partir de ce temps la convergence peut être bien plus rapide. Nous obtenons aussi une borne sur le temps moyen de convergence.

en fr

Keywords : Open systems Quantum Stochastic Calculus Quantum trajectories Non demolition measurement Reservoir engineering

Mots-clés : Ingénierie de réservoir Mesure non destructives Trajectoires quantiques Systèmes ouverts Calcul Stochastique Quantique





Author: Tristan Benoist -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents