Voyages au centre du corps : les traités danatomie anciensReport as inadecuate




Voyages au centre du corps : les traités danatomie anciens - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 EA S2HEP - Sciences et Société ; Historicité, Éducation et Pratiques

Résumé : Discipline fondamentale pour les sciences de la vie et de la santé, l’anatomie fournit des bases à d’autres champs disciplinaires, comme l’embryologie, la tératologie, la zoologie, la physiologie, la biomécanique, l’art dentaire ou la chirurgie. Ce que sa méthode - la dissection - dévoile est restitué grâce au dessin anatomique. Les grandes étapes de l’histoire de l’anatomie peuvent être appréhendées grâce aux ouvrages anciens - traités, précis, manuels -, qui constituent de véritables « marqueurs » de l’évolution disciplinaire. L’anatomie revêt un caractère scientifique à partir des travaux d’André Vésale 1514-1564, auteur d’une Fabrique du corps humain 1543 qui introduit les diverses branches de la discipline : l’ostéologie étudie le squelette, l’arthrologie les articulations, la myologie les muscles, la splanchnologie les viscères, l’angiologie l’appareil circulatoire, la neurologie le système nerveux et l’esthésiologie les organes des sens.L’ostéologie contribue aux planches gravées de l’Histoire naturelle générale et particulière 1749-1767 de Georges Buffon 1707-1788. Dans l’ouvrage, dont la partie anatomique est due surtout à Louis Jean-Marie Daubenton 1716-1799, existent deux types de figures ostéologiques : des squelettes complets et des pièces osseuses - têtes, segments de membres, etc.La figure symbolique de la myologie est l’« écorché », que l’on trouve notamment dans le Traité complet de l’anatomie de l’homme 1867-1871 de Jean-Baptiste Marc Bourgery 1797-1849. Si certaines planches de la Fabrica de Vésale offrent des visions très macabres de l’écorché, il n’en va pas de même des superbes planches en couleurs réalisées par Jacques Fabien Gautier d’Agoty 1716-1785 pour sa Myologie complète en couleur et grandeur naturelle, etc 1746. La splanchnologie étudie des « viscères » très variés, aussi bien thoraciques qu’abdominaux. Cette diversité apparaît bien à la lecture du Traité d’anatomie comparée des animaux domestiques d’Auguste Chauveau 1827-1917. De plus, l’ouvrage révèle d’importantes différences anatomiques à la fois dans la série des Mammifères et entre les Mammifères et les Oiseaux. Enfin, le Traité expose les rapports et les modes de fixation - via les séreuses - des organes.

Mots-clés : splanchnologie myologie anatomie histoire ostéologie





Author: Ph. Jaussaud -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents