Interactions didactiques : contextes et ruptures discursivesReport as inadecuate




Interactions didactiques : contextes et ruptures discursives - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 DILTEC - DILTEC - Didactique des langues, des textes et des cultures - EA 2288

Résumé : L-instabilité discursive fait partie de ces phénomènes langagiers qui ont donné lieu à de multiples études en didactique des langues. Dans le cadre de cette communication, nous entendons lui donner une résonnance particulière, en nous appuyant d-une part sur un contexte pédagogique atypique, celui de l-enseignement du français à de jeunes primo-arrivants pris en charge par les services sociaux, et en nous référant d-autre part aux apports non seulement de la linguistique mais aussi de la sociologie des organisations et de la psychologie. Les mineurs étrangers isolés sont de jeunes immigrants qui vivent seuls l-expérience de l-expatriation, sans la présence de parents. Dans la mesure où ils relèvent de la protection de l-enfance, ces adolescents sont accueillis par des centres spécialisés proposant, à l-interne, des cours de français langue étrangère et langue seconde. Ces cours de langue constituent le terrain de la recherche. Comme dans toutes classes, ces cours sont régis par un contrat de parole qui règle et norme le cadre des interactions qui s-y déroulent. Une finalité à but externe, l-apprentissage, régule, comme dans tout autre contexte pédagogique, la parole didactique. Néanmoins, on sait assez que la parole peut à tout moment, comme l-ont montré les travaux de F. Cicurel, s-échapper de son « carcan » didactique, s-affranchir notamment du contrat de fiction auquel elle est tenue. Dans le contexte de l-enseignement aux mineurs isolés, les glissements discursifs, faisant passer de la sphère des apprentissages à celle du monde personnel, revêtent un caractère particulier. Car si la parole didactique occupe une place centrale dans les classes, la parole authentique et personnelle est largement sollicitée dans le cadre de l-accompagnement psychologique et socio-éducatif proposé aux adolescents, au sein des centres. Les visées institutionnelles influencent-elles la perception que les enseignants ont de la parole des apprenants, dès lors que celle-ci se pare d-ambigüité ? Dans quelle mesure les enseignants peuvent-ils accueillir les propos des mineurs isolés quand ceux-ci semblent sortir du seul cadre didactique ? Entretiens semi-directifs auprès des enseignants, observation directe de classes et observation participante nous permettront de voir que l-instabilité discursive, dans le contexte, menace certes le cadre des apprentissages, mais que l-intégrité personnelle et professionnelle des enseignants ainsi que l-accompagnement socio-éducatif peuvent également être mis en péril. Fragiles sur le plan psychologique, prisonniers de mensonges, les mineurs isolés, en prenant la parole en classe, risquent, à tout moment de s-exposer, de se trahir

. Nous envisagerons enfin, pour conclure, les différents espaces et pratiques permettant d-envisager une meilleure gestion des interactions. Cicurel, F. 1993. « Marques et traces de la position de l-autre dans les discours d-enseignement des langues » in Les carnets du Cediscor 2. Paris : Presses de la Sorbonne nouvelle Charaudeau, P. 1983. Langage et discours, éléments de sémiolinguistique. Paris : Hachette Peytard, J. 1995. « De l-altération et de l-évaluation discursives » in Parcours linguistiques de dis¬cours spécialisés. Berne, Peter Lang

Mots-clés : instabilité parole didactique contexte enjeux





Author: Eva Lemaire -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents