en fr Organizational changes and economic performances: theories, measures and tests Changements organisationnels et performances économiques: théories, mesures et tests Report as inadecuate




en fr Organizational changes and economic performances: theories, measures and tests Changements organisationnels et performances économiques: théories, mesures et tests - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CEE - Centre d-études de l-emploi 2 TEPP - Travail, Emploi et Politiques Publiques

Abstract : This thesis studies organizational changes within the firms using the tools of economists: theoretical modeling and empirical tests with statistical data. It defines a space for organizational choices, separated from technological ones. Factors of organizational change and consequences for firms’ performance and labor demand are analyzed.Within economic theories of organizational change, one can distinguish theories that model the information system, where organization defines an efficient mode of information allocation and decision making, from theories that model the organization of the production system, thought of as a rationalization of the relationships between production tasks and production factors. The original models we present connect formally these two systems through the accumulation of a collective knowledge on productive activities and analyze its consequences on firms’ economic behavior in a context where the labor force is first homogeneous and then heterogeneous.We conduct empirical tests using a business survey elaborated in the course of this thesis and exploiting in a new fashion a labor force survey. They give some food for thought about three widely debated questions : the technological determinism of organizational choices, the productivity paradox and the technological bias.

Résumé : Cette thèse étudie les changements affectant l’organisation du travail interne aux entreprises en mobilisant les outils de l’économiste : formalisation théorique et tests empiriques s’appuyant sur des données statistiques. Elle définit un espace des choix organisationnels séparé des choix de technologie. Elle analyse les déterminants des changements organisationnels et leurs conséquences sur les performances et la demande detravail des entreprises.Au sein des théories économiques des changements organisationnels, on peut distinguer les théories formalisant le système d’information où l’organisation définit un mode efficace d’allocation de l’information et de prise de décision, des théories formalisant l’organisation du système de production, pensée comme une rationalisation des liens entre les tâches productives et les facteurs de production. Les modèles théoriquesoriginaux présentés dans cette thèse relient ces deux systèmes en formalisant la manière dont s’accumule un savoir collectif sur les activités productives et ses conséquences sur le comportement de l’entreprise dans un contexte où la main d’œuvre est homogène puis hétérogène.Les tests empiriques réalisés s’appuient sur une source statistique sur les entreprises élaborée dans le cadre de cette thèse et sur une nouvelle façon de mobiliser une enquête statistique auprès des salariés. Ils donnent des éléments de réponse à trois questions présentes dans le débat public : le déterminisme techniques des choix organisationnels, le paradoxe de la productivité et le biais technologique.

en fr

Keywords : Organization hierarchy division of work organizational change technological change coordination information production productivity innovation labor demand skill

Mots-clés : hiérarchie division du travail changement organisationnel changement technologique productivité demande de travail qualification Organisation





Author: Nathalie Greenan -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents