Juan Gelman : dun exil à lautreReport as inadecuate




Juan Gelman : dun exil à lautre - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 FRAMESPA - France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs

Résumé : Il ne fut pas rare dans les années 70 de trouver, parmi les intellectuels latino-américains, des poètes vivant en exil pour échapper aux menaces et aux violences des dictatures qui s-installaient alors pour des lustres dans de nombreux pays du sous-continent. Parmi eux, Juan Gelman (Buenos Aires, 1930) n-est pas une exception, sauf à considérer que son parcours, personnel et poétique, est à jamais marqué par un exil qui se décline en départs et en traversées. Au terme de cet itinéraire toujours exigeant, après d-autres récompenses littéraires espagnoles et latino-américaines, il vient de se voir décerner la prestigieuse récompense du Prix Cervantes 2007. Juan Gelman reprendra dans le poème - Verdades - (- Vérités -) de Hacia el sur (Vers le sud), le récit du premier exil de son père fuyant l-Ukraine en 1912 pour s-installer en Argentine. En 1917, José Gelman, le père, retourne en Russie et prend fait et cause pour la Révolution Russe. Pourtant, à la fin des années 20, il se verra contraint par les événements à retourner en Argentine. En 1927, il est alors accompagné de ses deux premiers enfants et de leur mère Paulina, fille d-un rabbin d-Odessa qui, de son côté, connut la violence des pogroms ukrainiens. Commence un second exil à Buenos Aires où naîtra son second fils Juan. José Gelman vient d-inaugurer, sans le savoir - la tradición de los pasaportes falsos en la familia - . L-écriture poétique rejoint l-ensemble de ces préoccupations, avec la création du groupe Pan duro (Pain dur) (1954-1955) et ses premières publications, ainsi en 1956 Violín y otras cuestiones (Violon et autres questions). Avant qu-il ne devienne une expérience particulière et intime, l-exil fait partie de la vie et de l-œuvre de Juan Gelman. Mais son écriture est, de fait, sous l-emprise d-autres exils. Je me propose d-envisager cette poétique de rupture, essentiellement à partir d-un corpus correspondant aux volumes Interrupciones 1 et Interrupciones 2 . Cependant, il ne s-agit pas uniquement de retrouver une mémoire de la dictature mais de mettre en évidence les mémoires d-autres séparations qui annoncent de nouvelles pérégrinations et de nouveaux exodes, et de s-interroger sur la persistance de la voix poétique, sur sa parfois difficile subsistance, et les stratégies de sa survie à l-intérieur du poème.

es fr

keyword : poesía contemporánea Argentina exilio compromiso

Mots-clés : Juan Gelman poésie contemporaine Argentine exil engagement





Author: Modesta Suarez -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents