Les mots français en -eur (-euse) -aire en anglais contemporain : emprunt et création lexicale.Report as inadecuate




Les mots français en -eur (-euse) -aire en anglais contemporain : emprunt et création lexicale. - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 Morphophonologie LLL - Laboratoire Ligérien de Linguistique

Abstract : French words ending in-eur (-euse) and-aire in contemporary english : borrowing and word-formation The process of borrowing from French to English represents a major step in the constitution of the English lexicon. Our study focuses specifically on words ending in-eur,-euse and-aire. A brief historical outlook of this phenomenon reveals that the resort to French words is linked to the geopolitical situation of the country. The creation of a representative corpus of analysis (210 words ending in-eur and-euse, and 87 ending in-aire) implies taking parameters such as source or contemporaneousness into account. It turns out that most of these items are directly borrowed from French. Nevertheless, we can observe an activity of lexical creativity in contemporary English, which is confined to specific parts of the lexicon. The attested germanic suffixes-er,-or and-ary are indeed much more productive in English. The suffixes-eur,-euse and-aire are only active in English in semantic domains which are highly specific:-eur is attested in blends related to the emergence of new technologies (netpreneur, technopreneur), whereas-aire is productive among blends referring to the notion of -millionaire- (squillionaire, zillionaire). Contemporary English attributes a morphological status to these three suffixes of French origin, but use them mainly in the formation of blends. A phonological viewpoint associated with a frequency data analysis enables to bring forth a different perspective on these issues. The opacification of the etymological relations of the source language does not systematically trigger an integration of the phonological characteristics of the target language. Indeed, the lexical creations at stake, despite showing an integration of the morphological processes of English as well as a relevant usage frequency, maintain a demarcative final stress, representative of the French language.

Résumé : Le processus d-emprunt au français en anglais représente un phénomène majeur de l-histoire de la constitution du stock lexical anglais. Notre étude est centrée spécifiquement sur les termes qui se terminent en-eur (-euse) -aire. Un aperçu historique du phénomène montre que le recours à l-emprunt au français est directement lié à la situation géopolitique du pays. L-élaboration d-un corpus d-analyse représentatif (210 mots en-eur et-euse, et 87 en-aire) suppose la prise en compte de paramètres tels que la source considérée ou encore la contemporanéité de l-item. Il s-avère que la plupart de ces termes sont des emprunts directs au français. Néanmoins, nous observons en anglais contemporain un processus localisé de création lexicale, mineur en raison de la concurrence des suffixes d-origine germanique-er,-or et-ary. Les suffixes-eur (-euse) et-aire sont uniquement productifs en anglais dans des domaines sémantiques spécifiques :-eur apparaît dans des formations amalgamées relatives au domaine de l-entreprise (netrepreneur, technopreneur), tandis que-aire forme des substantifs englobant la notion de «millionaire» (squillionaire, zillionaire). L-anglais contemporain reconnaît l-existence morphologique de ces trois suffixes français, mais les utilise davantage au sein de formations amalgamées. Le recours à la phonologie et à une analyse fréquentielle apporte un éclairage sur ces problèmes lexicologiques. L-opacification des relations étymologiques de la langue source n-entraîne pas nécessairement une intégration des caractéristiques phonologiques de la langue cible. Les créations lexicales conservent en majorité une accentuation démarcative finale, typique du français, malgré une intégration des caractéristiques lexicographiques de l-anglais et une fréquence d-utilisation non négligeable.

en fr

Keywords : frequency morphology lexicography phonology loan words

Mots-clés : emprunt lexicographie phonologie morphologie fréquence suffixation





Author: Elodie Descloux Pierre Fournier Marjolaine Martin - Sophie Vanhoutte

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents