LE « PARTENARIAT ATTENTIF » DE LA COSMOLOGIE ISLANDAISE. LE ROLE DES MORTS DANS LES EVENEMENTS GENOMIQUE ET SPIRITUALISTEReport as inadecuate




LE « PARTENARIAT ATTENTIF » DE LA COSMOLOGIE ISLANDAISE. LE ROLE DES MORTS DANS LES EVENEMENTS GENOMIQUE ET SPIRITUALISTE - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 IDEMEC - Institut d-ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative

Résumé : En 1998, un événement médiatique secoua la presse islandaise et internationale ; par décision gouvernementale, la société deCode Genetics – fondée par l-islandais Kári Stefánsson mais enregistrée au Delaware – allait procéder au fichage systématique des cartes ADN des 280.000 citoyens islandais. L-Islande devenait ainsi la première nation du monde à identifier son pool génomique de façon exhaustive. D-autres pays ont depuis suivi de semblables entreprises mais à l-époque l-événement déclencha de vives réactions, opposant notamment l-acceptation islandaise (hormis quelques groupes réfractaires l-opinion publique y était favorable) à la stupeur des médias étrangers. Sur plusieurs plans, le projet deCode paraissait à la fois inacceptable et dangereux. D-abord sur l-atteinte aux libertés individuelles dans un programme élaboré sur le principe de « consentement présumé ». Ensuite sur le risque de manipulation des descendances et la question d-une éthique à adopter. Et sur ce point, le fait qu-il s-agisse d-un peuple nordique, baigné de cette imagerie commune de grands blonds aux yeux bleus, a sans doute joué dans la diabolisation du projet ; s-enrichissant du souvenir de l-histoire nazie, la vision redoutable d-une identité nordique prit encore plus de poids et très vite fut réhabilité en Europe le spectre d-une identité menaçante, alliant les deux faces cachées d-un aryanisme et d-un eugénisme. Enfin, un dernier point choquant pour les habitants du vieux monde est qu-il s-agissait d-une nation de l-Occident européen. En somme, il y avait là un non-exotisme qui empêchait de renvoyer cette affaire dans une altérité lointaine. Cette scandaleuse proximité renforçait d-autant l-incompréhension, ce qu-un article français résumait tout à fait clairement en introduisant son texte comme suit : « Cette histoire-là ne se passe ni en Papouasie, ni dans les îles Salomon. Elle

Mots-clés : Spiritisme Génome Cosmologie Islande





Author: Christophe Pons -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents