en fr Aspects of romanisation in Gaul and Germany: funeral monuments and inscriptions under the Early Empire Aspects de la romanisation en Gaule et en Germanie : les monuments et les inscriptions funéraires sous le Haut Empire Report as inadecuate




en fr Aspects of romanisation in Gaul and Germany: funeral monuments and inscriptions under the Early Empire Aspects de la romanisation en Gaule et en Germanie : les monuments et les inscriptions funéraires sous le Haut Empire - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CRHEC - Centre de recherche en histoire européenne comparée

Abstract : The question of the mutation of the funeral practices in Gaul and Germany between the end of the Ist century B.C. and the beginning of the IIIrd century A.D. is here dealt with, from the special case of the monuments and inscriptions. Examined in the first place are the conditions which presided over the adoption and diffusion of this usage through the analysis of the modalities of transmission of the regional patterns and peculiarities, then through bringing to the fore the socio-cultural significance of those memorial forms. The reception of certain aspects referring to the Roman cult of the dead, such as the dedication to the Manes or the celebration of the festival of the Parentalia is then envisaged through the epigraphic testimonies. Those two disparate yet complementary aspects enable one to capture the variety and complexity of the processes at work in the phenomena of acculturation that led to the romanisation of those areas.

Résumé : Aspects de la romanisation en Gaule et en Germanie : les monuments et les inscriptions funéraires sous le Haut Empire Résumé : La question de la mutation des pratiques funéraires en Gaule et en Germanie entre la fin du I er siècle av. J.-C. et le début du III e siècle ap. J.-C. est abordée ici à partir du cas particulier des monuments et des inscriptions. Sont d-abord examinées les conditions qui ont présidé à l-adoption et à la diffusion de cet usage par l-analyse des modalités de transmission des modèles et des spécificités régionales, puis par la mise en évidence de la signification socio-culturelle de ces formes de commémoration. La réception de certains aspects renvoyant au culte romain des morts, comme la dédicace aux dieux Mânes ou la célébration de la fête des Parentalia, est ensuite envisagée à travers les témoignages épigraphiques. Ces deux aspects disparates mais complémentaires permettent de saisir la variété et la complexité des processus en jeu dans les phénomènes d-acculturation qui ont conduit à la romanisation de ces régions.

Mots-clés : identité culturelle statut social culte des morts romanisation Monuments funéraires épitaphes





Author: Nicolas Laubry -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents