en fr Risk and financial fragilities in interbank networks Risques et fragilités des réseaux interbancaires Report as inadecuate




en fr Risk and financial fragilities in interbank networks Risques et fragilités des réseaux interbancaires - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CES - Centre d-économie de la Sorbonne

Abstract : The research considered in this dissertation concentrates on the issue of banking and interbanking system stability. It rises on the following question: what are the consequences of the existence and the architecture of interbank networks on the management of liquidity risk on the one hand, and, bankruptcy and systemic risk, on the other hand? It thus relies on recent improvements in both the theory of the stability of the banking system and network theory. We separate the issue of liquidity risk management (chapter 2 and 3) on the one side, and the issue of bankruptcy and systemic risk management on the other side (chapter 4).To cope with uncertainty on liquidity demand distribution, banks have an interest in embedding in a network of interbank relations so as to exchange liquidity. They may thus reduce the amount of liquidity reserves and increase their investments in productive assets, which increases welfare. However, this result depends on the network architecture, on the number of its participants, and on the cost structure. To successfully manage liquidity risk, the network has to exhibit strict topological properties either in term of distance or regularity. Moreover, the speed at which fund are exchanged, the number of transactions and the rhythm at which illiquidity decreases, depends on the network architecture and the neighbourhood size.We use a certain number of simple network indicators, so as to prove that the interbank architecture is not neutral on bankruptcy and systemic risk management. In the case of a small localized crisis, the length of the contagion process, the crisis depth, measured by the number of bankrupt banks, and the total amount of early liquidated assets, depends on the topology of the network. We highlight that the financial system fragility is an increasing function of the centrality and the connectivity of the network.Taking into account the network topology (understood as its architecture) of interbank links enables thus to have a better understanding of both liquidity and systemic risk management.

Résumé : L-analyse proposée par cette thèse, se concentre la question de la stabilité du système bancaire et interbancaire. Elle repose sur la problématique suivante : quelles sont les conséquences de la présence et de l-architecture des réseaux interbancaires sur la gestion du risque de liquidité et sur la gestion du risque de faillite ? Elle jette donc un pont entre la théorie de la stabilité du système bancaire et la théorie des réseaux en s-appuyant sur des avancées récentes dans ces domaines. On distingue les éléments relatifs à la gestion du risque de liquidité (chapitres 2 et 3) et ceux relatifs à la gestion du risque de faillite issu d-une crise systémique (chapitre 4).Pour faire face à une incertitude sur la distribution de la demande de liquidité, les banques ont intérêt s-intégrer dans un réseau d-échange de liquidité interbancaire. Elles réduisent ainsi le montant des réserves oisives et augmentent le montant des investissements en actifs productifs, ce qui accroît le bien être. Cependant, ce résultat dépend de l-architecture du réseau, du nombre de ses participants, et de la structure des coûts que le réseau supporte. Pour gérer efficacement le risque de liquidité le réseau doit exhiber ainsi des propriétés topologiques strictes tant en terme de distance que de régularité. De plus, les vitesses de transactions, le nombre d-échanges et le rythme de décroissance de l-illiquidité dépendent de l-architecture générale du réseau et de la taille des voisinages.En se dotant alors d-un certain nombre d-indicateurs de réseaux simples, on montre que l-architecture du réseau est non neutre sur la gestion du risque de faillite, et sur celle du risque de contagion systémique. Face à une crise localisée, l-ampleur de la contagion et la profondeur de la crise, mesurée par le nombre de banques en faillite et le total d-actifs liquidés par anticipation, dépend clairement de la topologie du réseau. En particulier, il apparaît que la fragilité du système à la contagion est une fonction croissante de la centralité et de la connectivité du réseau.Prendre en compte la topologie (au sens d-architecture) des réseaux liant les intermédiaires financiers permet de mieux appréhender la gestion du risque de liquidité, et la gestion du risque de faillite.

en fr

Keywords : financial fragilities banks networks crisis liquidity bankruptcy

Mots-clés : Fragilités financières banques réseaux crise contagion liquidité faillite





Author: Sébastien Vivier-Lirimont -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents