en fr Impregnation of francophone writers from China by three far eastern wisdoms : Taoism, Buddhism and Confucianism Imprégnation des écrivains francophones dorigine chinoise par trois sagesses extrême-orientales : Taoïsme, Report as inadecuate




en fr Impregnation of francophone writers from China by three far eastern wisdoms : Taoism, Buddhism and Confucianism Imprégnation des écrivains francophones dorigine chinoise par trois sagesses extrême-orientales : Taoïsme, - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 FRED - FRancophonie Education Diversité

Abstract : The late 20th century saw the emergence of China as an economic power, but the french-speaking world knows the cultural influence of China for much longer. Since the 80s, many Chinese writers have published in France novels written directly in French that have met a great success. Some of them as Dai Sijie, Ya Ding, Wei-Wei, Chen Ying Shan Sa were born in China, where they have lived all their childhood, their adolescence and sometimes the first part of their adult lives. They managed to break into the french literature through the delicately exotic perfume that was exhaled from their novels. Responsible for Chinese traditional and historical baggage, their works converge on topics such as the collective memory of China-s turbulent twentieth century, the contact or the collision of Chinese and Western cultures, the emphasis of Taoist thought, Buddhist and Confucianist, etc. With these original voices, the French language was open to new poetic and showed his ability to tell the complex reality of today-s world. Based on this we will develop in this thesis three major research areas, each of which will raise their various problems : What is the position of these chinese migrants writers in a western literary context? What is the impact of the postmodern movement on their writing? What are the aesthetic techniques chosen by these writers to adapt to the mixed cultural situation? What is the influence of asian religions (Buddhism, Taoism, Confucianism) on chinese migrant writers? Through what channels the spirit of chinese writers is steeped in oriental thoughts? How these writers stand in relation to the ancestral heritage? What role the chinese thoughts play in their literary creation? The quest for the identity of migrant writers. Is there a common route for migrants writers of chinese origin? Where are they in the process of identity reconstruction? What are their literary approaches to a quest for identity? In conclusion we will see how some of the authors of the corpus we studied remained anchored to their origins as part of their literary, and on the contrary how some others knew and even made a point to put the largest possible distance between their origins and literary work. Also some others are on the edge of these two concepts and have a less clear positioning, sometimes even a cyclical one.

Résumé : La fin du 20e siècle a vu l’émergence de la Chine comme puissance économique, mais le monde francophone connaît l’influence culturelle de la Chine depuis bien plus longtemps. Depuis les années 80, plusieurs écrivains d-origine chinoise ont publié en France des romans écrits directement en français qui ont rencontré un vif succès. Certains d’entre eux comme Dai Sijie, Ya Ding, Wei-Wei, Ying Chen et Shan Sa sont nés en Chine où ils ont vécu toute leur enfance, leur adolescence et parfois une première partie de leur vie adulte. Ils ont réussi à percer dans la littérature francophone grâce au parfum délicatement exotique qui s’est exhalé de leurs romans. Chargées de bagages historiques et traditionnels chinois, leurs œuvres convergent sur des thématiques telles que la mémoire collective de la Chine mouvementée au XXe siècle, le contact voire le choc des cultures chinoise et occidentale, la mise en avant des pensées taoïste, bouddhiste et confucianiste, etc. Avec ces voix originales, la langue française s’ouvrait à de nouvelles poétiques et témoignait de sa capacité à dire la réalité complexe du monde actuel. Partant de cette situation nous allons développer dans cette thèse trois grands axes de recherche qui chacun soulèveront leurs différentes problématiques : Quelle est la position adoptée par ces écrivains migrants chinois dans un contexte littéraire occidental ? Quel est l’impact de la mouvance postmoderne sur leur écriture ? Quelles sont les techniques esthétiques choisies par ces écrivains pour s’adapter à la situation de mixage culturel ? Quelle est l’influence des religions asiatiques (Bouddhisme, Taôisme, Confucianisme) sur les écrivains migrants d-origine chinoise ? Par quelles voies l’esprit des écrivains chinois est imprégné de pensées orientales ? Comment ces écrivains se situent-ils par rapport à l’héritage ancestral ? Quel rôle les pensées chinoises jouent-elles dans leur création littéraire ? La quête de l’identité des écrivains migrants. Existe-t-il un itinéraire commun pour les écrivains migrants d’origine chinoise? Où en sont-ils dans le processus de la reconstruction identitaire ? Quelles sont leurs démarches littéraires pour une quête identitaire ? En conclusion nous verrons en quoi certains des auteurs du corpus que nous avons étudiés sont restés ancrés à leurs origines dans le cadre de leur œuvre littéraire, et a contrario comment certains autres ont su et ont même mis un point d-honneur à mettre une distance la plus importante possible entre leurs origines et leur travail littéraire. D-autre aussi, sont à la lisière de ces deux conceptions et ont un positionnement moins claires voir même parfois cycliques.

en fr

Keywords : Migrant writing Postmodern literature Oriental wisdoms Interculturalism

Mots-clés : Ecriture migrante Littérature postmoderne Sagesses orientales Interculturalité





Author: Jing Hu -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents