Compléments nuls vs. pronoms objets manifestes en anglais en tant quanaphoriques : syntaxe, sémantique ou pragmatiqueReport as inadecuate




Compléments nuls vs. pronoms objets manifestes en anglais en tant quanaphoriques : syntaxe, sémantique ou pragmatique - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CLLE-ERSS - Cognition, Langues, Langage, Ergonomie

Abstract : Under the referential-anaphoric interpretation, null complements of transitive verbs, adjectives and prepositions in English are highly constrained. We examine this phenomenon in the context of certain other interpretative values than simply the anaphoric one, comparing null forms with overt pronouns. It is shown that it is semantic factors (the host predicate-s Aktionsart type, the nature of its selection restrictions and the event structure of the entire predication) as well as pragmatic ones (the contextual reference domain of the utterance, the possible existence for a given predicate of a conventionally recognised denotation type) which may both sanction the null complement and assign it an interpretation.

Résumé : Dans leur interprétation référentielle-anaphorique, les compléments nuls de verbes, d-adjectifs et de prépositions transitifs en anglais sont très contraints. Nous examinons ce phénomène dans le contexte d-autres valeurs que la seule valeur anaphorique, en comparant ces formes nulles aux pronoms manifestes. Il est montré que ce sont des facteurs sémantiques (le type d-Aktionsart du prédicat hôte, la nature de ses restrictions de sélection, la structure événementielle de la prédication d-ensemble) et pragmatiques (le domaine de référence contextuel de l-énoncé, l-existence pour tel prédicat d-un type de dénotation reconnu par convention) qui peuvent à la fois autoriser le complément nul et lui assigner une interprétation.





Author: Francis Cornish -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents