Petites et moyennes entreprises privées en Chine. Moteur fragile de la croissanceReport as inadecuate




Petites et moyennes entreprises privées en Chine. Moteur fragile de la croissance - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CESSMA - Centre d-Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques

Résumé : Au terme de près de trente années de réformes, l-économie chinoise est devenue un acteur majeur du commerce international. Cette irruption de la Chine est d-autant plus perceptible par les consommateurs que, dans certains secteurs – le textile ou l-électronique grand public –, les produits fabriqués sur le sol chinois n-ont plus guère de concurrents et ont conquis une part majoritaire des marchés mondiaux. Que sait-on de ceux qui les fabriquent ? Une partie de ces produits chinois est manufacturée par des entreprises multinationales qui ont délocalisé leurs productions dans ce pays à bas coût de main-d-oeuvre, un mouvement amorcé au milieu des années 1980 par les voisins asiatiques de la Chine (Hong Kong, Taïwan, Corée, Japon) et poursuivi ensuite par toutes les grandes entreprises européennes et américaines. À la différence de ce qui s-est passé en Europe de l-Est, les autorités chinoises continuent de contrôler l-activité économique dans des secteurs stratégiques : les matières premières, la production d-énergie, les transports ou le secteur bancaire sont toujours aux mains d-entreprises monopolistiques ou oligopolistiques publiques. Certes, les ministères sectoriels – de l-industrie textile ou de l-exploration minière – ont disparu, et l-État a regroupé toutes ses participations industrielles au sein d-une agence publique, avec pour objectif de scinder clairement son rôle de propriétaire de ses fonctions de régulateur. Cependant, l-État ne ménage pas ses soutiens – notamment l-accès au crédit bon marché – à ses entreprises pour faire émerger des champions nationaux susceptibles de partir à la conquête des marchés internationaux 1. Cette contribution entend revenir sur un troisième acteur de l-économie chinoise, le secteur privé national. Celui-ci, composé pour l-essentiel de petites et moyennes entreprises, est bel et bien aujourd-hui le principal moteur de la croissance économique.

Mots-clés : Chine petites et moyennes entreprises croissance secteur privé





Author: Gilles Guiheux -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents