en fr Lambersart «Les Conquérants» Deûle Valley, North of France: A Weichselian Early-Pleniglacial Slopebottom Valley Transition Lambersart « Les Conquérants » vallée de la Deûle, Nord de la France : une transition versaReport as inadecuate




en fr Lambersart «Les Conquérants» Deûle Valley, North of France: A Weichselian Early-Pleniglacial Slopebottom Valley Transition Lambersart « Les Conquérants » vallée de la Deûle, Nord de la France : une transition versa - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LGP - Laboratoire de géographie physique 2 INRAP - Institut National de Recherches Archéologiques Préventives 3 HeRMA - Hellénisation et romanisation dans le monde antique

Abstract : The Lambersart « les Conquérants » trench sequence is made of a shelly loam topped by coarse alluviums. The whole is covered by several meters thick pleniglacial loess. The palynological and malacological data shows that this shelly loam deposit occured during Early Glacial, in cold and moist conditions and ended in a more temperate interstadial. It settled at the valley bottom, down the Weppes Country slope. Significant erosion attributed to the Pleniglacial occurred on the slope and the valley bottom. It broke Early glacial soils and disturbed their archaeological and palaeontolog-ical remains. Sandy and silty beds settled in the lower part. Thereafter, this valley deposit is broken appart from the slope by a transitional aera. The latter shows narrow; deepless and mobile channels infilled by sand, gravels, and a younger shelly loam. Afterwards, pleniglacial loess accumulations grew up the slope on the previous valley bottom formations, yet protecting them. A overall look at available data indicates the large extend of similar deposits under the actual slope of the Weppes Country and in the tributary valley of Seclin.

Résumé : La séquence observée dans la tranchée de Lambersart « les Conquérants » se compose d’un limon coquillier surmonté d’alluvions grossières. L’ensemble est recouvert de plusieurs mètres de loess du Pléniglaciaire supérieur weichselien. Les données palynologiques et malacologiques indiquent que le dépôt de limon coquillier s’est effectué dans les conditions froides et humides du Début glaciaire, évoluant vers un interstade plus tempéré, dans un environnement de fond de vallée, au pied du versant du Pays de Weppes. Une érosion marquée, attribuée au début du Pléniglaciaire, affecte versant et fond de vallée. Elle démantèle les sols du Début glaciaire et leur contenu archéologique ou paléontologique. En partie basse, des lits de sable et limon se déposent. Cette accumulation de fond de vallée est alors séparée du versant par une zone de transition constituée de petits chenaux peu profonds et très mobiles, emplis de gravier, de sable et d’une seconde génération de limon coquillier. Par la suite, les accumulations loessiques pléniglaciaires ont entraîné la progradation du versant sur les formations de fond de vallée antérieures, tout en les protégeant. Un recensement de données disponibles met en évidence la forte extension de dépôts similaires sous le versant actuel du pays de Weppes et à Seclin dans une vallée affluente.

en fr

Keywords : palynology malacology weichselian Early Glacial weichselian Pleniglacial Deûle valley Weppes country slope valley bottom

Mots-clés : fond de vallée érosion Début glaciaire weichselien malacologie palynologie Pléniglaciaire weichselien vallée de la Deûle versant Weppes





Author: Laurent Deschodt - André-Valentin Munaut Nicole Limondin-Lozouet - Muriel Boulen -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents