en fr Numerical modeling of liquefaction-induced failure of geostructures subjected to earthquakes Modélisation numérique de la liquéfaction des sols : application à l’analyse sismique de la tenue des barrages Report as inadecuate




en fr Numerical modeling of liquefaction-induced failure of geostructures subjected to earthquakes Modélisation numérique de la liquéfaction des sols : application à l’analyse sismique de la tenue des barrages - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 EDF R&D - EDF Recherche et Développement 2 IMSIA - UMR 9219 - Institut des Sciences de la mécanique et Applications industrielles 3 MSSMat - Laboratoire de mécanique des sols, structures et matériaux

Abstract : The increasing importance of performance-based earthquake engineering analysis points out the necessity to assess quantitatively the risk of liquefaction. In this extreme scenario of soil liquefaction, devastating consequences are observed, e.g. excessive settlements, lateral spreading and slope instability.The present PhD thesis discusses the global dynamic response and interaction of an earth structure-foundation system, so as to determine quantitatively the collapse mechanism due to foundation-s soil liquefaction. As shear band generation is a potential earthquake-induced failure mode in such structures, the FE mesh dependency of results of dynamic analyses is thoroughly investigated and an existing regularization method is evaluated. The open-source FE software developed by EDF R&D, called Code Aster, is used for the numerical simulations, while soil behavior is represented by the ECP constitutive model, developed at CentraleSupélec.Starting from a simplified model of 1D SH wave propagation in a soil column with coupled hydromechanical nonlinear behavior, the effect of seismic hazard and soil-s permeability on liquefaction is assessed. Input ground motion is a key component for soil liquefaction apparition, as long duration of mainshock can lead to important nonlinearity and extended soil liquefaction. Moreover, when a variation of permeability as function of liquefaction state is considered, changes in the dissipation phase of excess pore water pressure and material behavior are observed, which do not follow a single trend. The effect of a regularization method with enhanced kinematics approach, called first gradient of dilation model, on 1D SH wave propagation is studied through an analytical solution. Deficiencies of the use of this regularization method are observed and discussed, e.g. spurious waves apparition in the soil-s seismic response. Next, a 2D embankment-type model is simulated and its dynamic response is evaluated in dry, fully drained and coupled hydromechanical conditions. Two criteria are used to define the onset of the structure-s collapse. The second order work is used to describe the local instability at specific instants of the ground motion, while the estimation of a local safety factor is proposed by calculating soil-s residual strength. Concerning the failure mode, the effect of excess pore water pressure is of great importance, as an otherwise stable structure-foundation system in dry and fully drained conditions becomes unstable during coupled analysis. Finally, a levee-foundation system is simulated and the influence of soil-s permeability, depth of the liquefiable layer, as well as, characteristics of input ground motion on the liquefaction-induced failure is evaluated. For the current levee model, its induced damage level i.e. settlements and deformations is strongly related to both liquefaction apparition and dissipation of excess pore water pressure on the foundation. A circular collapse surface is generated inside the liquefied region and extends towards the crest in both sides of the levee. Even so, when the liquefied layer is situated in depth, no effect on the levee response is found.This research work can be considered as a reference case study for seismic assessment of embankment-type structures subjected to earthquake and provides a high-performance computational framework accessible to engineers.

Résumé : L-importance croissante de l-évaluation de la performance des structures soumis au chargement sismique souligne la nécessité d-estimer le risque de liquéfaction. Dans ce scénario extrême de la liquéfaction du sol, des conséquences dévastatrices sont observées, par exemple des tassements excessifs et des instabilités de pentes. Dans le cadre de cette thèse, la réponse dynamique et l-interaction d-un système ouvrage en terre-fondation sont étudiées, afin de déterminer quantitativement le mécanisme de ruine dû à la liquéfaction du sol de la fondation. Par ailleurs, les chargements sismiques peuvent induire dans les ouvrages en terre un mode de rupture générant des bandes de cisaillement. Une étude de sensibilité aux maillages a donc été engagée pour quantifier la dépendance des résultats de l-analyse dynamique. Par conséquent, l-utilisation d-une méthode de régularisation est évaluée au cours des analyses dynamiques. Le logiciel open-source Code Aster, basé sur la méthode des Eléments Finis et développé par EDF R&D, est utilisé pour les simulations numériques, tandis que le comportement du sol est représenté par le modèle de comportement de l-ECP, développé à CentraleSupélec. En premier lieu, un modèle simplifié de propagation 1D des ondes SH dans une colonne de sol avec comportement hydromécanique couplé non linéaire a été simulé. L-effet des caractéristiques du signal sismique et de la perméabilité du sol sur la liquéfaction est évalué. Le signal sismique d-entrée est un élément important pour l-apparition de la liquéfaction, puisque la durée du choc principal peut conduire à de fortes non linéarités et à un état de liquéfaction étendu. En outre, quand une variation de perméabilité en fonction de l-état de liquéfaction est considérée, des changements significatifs sont observés pendant la phase de dissipation de la surpression interstitielle de l-eau et au comportement du matériau. En revanche, ces changements ne suivent pas une tendance unique. Puis, l-effet d-une méthode de régularisation avec cinématique enrichie, appelée premier gradient de dilatation, sur la propagation des ondes SH est étudié au travers d-une solution analytique. Des problèmes à la réponse dynamique du sol sont observés et discutés quand cette méthode de régularisation est appliquée. Ensuite, un modèle 2D d-un déblai est simulé et sa réponse dynamique est évaluée en conditions sèches, complètement drainées et hydromécanique couplées. Deux critères sont utilisés pour définir le début de la rupture de la structure. Le travail du second ordre est utilisé pour décrire l-instabilité locale à des instants spécifiques du mouvement sismique, tandis que l-estimation d-un facteur de sécurité locale est proposée prenant en compte la résistance résiduelle du sol. En ce qui concerne le mode de ruine, l-effet de la surpression interstitielle de l-eau est de grande importance, puisqu-un déblai stable en conditions sèches et complètement drainées, devient instable lors de l-analyse couplée à cause de la liquéfaction de la fondation. Enfin, un système digue-fondation est simulé et l-influence de la perméabilité du sol, la profondeur de la couche liquéfiable, ainsi que, les caractéristiques du séisme sur la ruine induite par la liquéfaction du sol est évaluée. Pour ce modèle de digue, le niveau de dommages est fortement lié à la fois à l-apparition de la liquéfaction dans la fondation et la dissipation de la surpression d-eau. Une surface d-effondrement circulaire est générée à l-intérieur de la couche du sol liquéfié et se propage vers la crête dans les deux côtés de la digue. Pourtant, lorsque la couche liquéfiée est située en profondeur, la digue n-est pas affectée par la liquéfaction de la fondation pour ce cas particulier de chargement. Ce travail de recherche se concentre sur une étude de cas de référence pour l-évaluation sismique des ouvrages en terre soumis à un séisme et fournit des méthodes et outils de calculs numériques performants accessibles aux ingénieurs.

en fr

Keywords : dynamic analysis nonlinear coupled hydromechanical behavior soil liquefaction earthquake loading FE modeling

Mots-clés : modélisation par éléments finis analyse dynamique comportement hydroméchanique couplé non linéaire liquéfaction de sol chargement sismique





Author: Ioanna Rapti -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents