Idiophones à plaques et coques. Deuxième partie, non-linéarité forte : cymbales, tam-tams et plaque tonnerreReport as inadecuate




Idiophones à plaques et coques. Deuxième partie, non-linéarité forte : cymbales, tam-tams et plaque tonnerre - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 IMSIA - UMR 9219 - Institut des Sciences de la mécanique et Applications industrielles 2 ENSTA ParisTech UME - Unité de Mécanique 3 LMSSC Cnam LMSSC - Laboratoire de Mécanique des Structures et des Systèmes Couplés 4 Arts et Métiers ParisTech

Résumé : Dans cet article nous nous intéressons aux idio-phones à plaques et coques dont le comportement est fortement non linéaire. Nous traiterons du cas des cymbales, des gongs – et plus particulièrement des tam-tams – ainsi que de la plaque tonnerre. Ces instruments sont distingués des précédents, dits « à faible non-linéarité », car la physique vibratoire mise en jeu est radicalement différente, beaucoup plus complexe et très fortement non linéaire. Au niveau perceptif, cette distinction est immédiatement notable à l-oreille car les instruments que nous considérons dans cet article n-ont pas de hauteur définie. Leur son caractéristique est décrit comme très brillant : le contenu fréquentiel est tellement riche qu-on ne peut leur attribuer une hauteur précise, on observe plutôt un continuum de fréquences.





Author: Cyril Touzé - Olivier Thomas -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents