SIG pour la gestion cartographique des données du projet MEGATORReport as inadecuate




SIG pour la gestion cartographique des données du projet MEGATOR - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 INSA Lyon - Institut National des Sciences Appliquées de Lyon 2 LIS - Laboratoire des images et des signaux 3 LISTIC - Laboratoire d-Informatique, Systèmes, Traitement de l-Information et de la Connaissance 4 LTCI - Laboratoire Traitement et Communication de l-Information

Résumé : La surveillance de glaciers dans les régions tempérées du globe est une activité qui devient de plus en plus importante et nécessaire pour des raisons économiques et de sécurité évidentes. L-activité et l-évolution des glaciers sont également des indicateurs très précieux sur les effets locaux des changements climatiques globaux. Cet article présente les composantes du projet MEGATOR sur trois ans, regroupant quatre laboratoires, pour le développement de méthodes spécifiques d-extraction d-informations à partir de données de télédétection optique et radar. Les données et sources d-informations traitées par les équipes du projet sont de différents types : photogrammétrie aérienne, images satellites multi-spectrales et interférométrie SAR. Ces données permettent notamment le calcul de M.N.T. haute résolution, la détection de lacs glaciaires et la mesure de vitesses d-évolution surfacique des glaciers. Les résultats ont été obtenus sur deux glaciers français des Alpes et ont été validés par des mesures terrain. Cet article présente ensuite les possibilités d-exploitation et de gestion des résultats cartographiques dans un SIG. Les questions principalement posées concernent la pertinence d-un SIG pour la gestion des données et les apports de l-outil SIG par rapport aux objectifs du projet, notamment la fusion des données. La mise à disposition et l-accès aux données distribuées pour les différentes équipes constituent également un point fort de la réflexion menée.-Monitoring temperate glaciers activity becomes more and more necessary for economical and safety reasons and as an indicator of the local effects of global changes. This paper presents the beginning of a three-year-project which regroups four laboratories to develop and combine specific methods to extract information from optical and radar remote sensing data. Preliminary results are presented on three different information sources: airborne photography, space-borne multi-spectral images and SAR interferometry, which respectively allow the computation of high resolution DTM, the detection of glacial lakes and Conférences SIG2006 - Issy-les-Moulineaux - 11 et 12 Octobre 2006 2-13 the measurement of glacier surface velocity. Results obtained on two glaciers located in the French Alps are compared and validated with ground measurements. This paper presents also the possibilities for data use and management of cartographic results with a GIS. The main asked question concerns the use of GIS as a pertinent tool and the real help of GIS according to the objectives of the project like data fusion methods. The access to distributed datasets for different teams is another point that will have a great pound in the choice of the final geo-information management system.





Author: Mathieu Koehl - Emmanuel Trouvé - Gabriel Vasile - Michel Gay - Pierre Grussenmeyer - Jean-Marie Nicolas - Tania Landes -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents