en fr Efficient acceleration techniques for nonlinear analysis of structures with frictional contact Techniques daccélération efficaces pour lanalyse non-linéaire des structures en présence de contact frottant Report as inadecuate




en fr Efficient acceleration techniques for nonlinear analysis of structures with frictional contact Techniques daccélération efficaces pour lanalyse non-linéaire des structures en présence de contact frottant - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 ANSYS France 2 LaMCoS - Laboratoire de Mécanique des Contacts et des Structures Villeurbanne

Abstract : Computational mechanics is an essential tool for mechanical engineering purposes. Nowadays, numerical models have to take into account complex physical phenomenons to be even more realistic and become larger and larger. As a consequence, more and more computing capacities are required in order to tackle not only non-linear problems but also large scale problems. For that purpose, both computers and numerical methods have to be developed in order to solve them efficiently. In the last decades, model reduction methods show great abilities to assign such challenges. The frictional contact problem between elastic solids is particularly well-known for its difficulty. Because its governing laws are highly non-linear non-smooth, prohibitive computational time can occur. In this dissertation, model reduction methods both a posteriori and a priori approaches are deployed in order to implement efficient numerical methods to solve frictional contact problem in the finite element framework. First, small perturbations hypothesis with a quasi-static evolution are assumed. Then, reducibility of some frictional solutions is emphasized and discussed using the singular value decomposition. In addition, a scale separability phenomenon is enlightened. Then, the non-linear large time increment method LATIN is introduced. Secondly, an acceleratedLATIN method is suggested by drawing an analogy between previous scale separability observations and the non-linear multigrid full approximation scheme FAS. This accelerated non-linear solver relies essentially on the a posteriori model reduction approach. A precomputation strategy for modes relying on surrogate models is also suggested. Next, the proper generalized decomposition PGD is used to implement a nonlinear solver relying fundamentally on an a priori model reduction method. Finally, some extensions are given to assign parametric studies and to take into account an additional non-linearity such as elastoplastic constitutive laws.

Résumé : La mécanique computationnelle est un outil incontournable pour le monde de l-ingénierie mécanique. Motivé par un désir de réalisme et soumis à un perpétuel gigantisme, les modèles numériques doivent aujourd-hui inclure des phénomènes physiques de plus en plus complexes. Par conséquence, d-importantes capacités calculatoires sont requises afin de traiter des problèmes à la fois non-linéaires mais aussi de grande taille. Pour atteindre cet objectif, il convient de développer les stations de calculs mais aussi les méthodes algorithmiques utilisées afin de résoudre efficacement ces types de problèmes. Récemment, les méthodes de réduction de modèle se révèlent comme d-excellentes options au développement d-algorithmes de résolution performants. Le problème du contact frottant entre solides élastiques est particulièrement bien connu pour sa complexité et dont les temps de calcul peuvent devenir prohibitifs. En effet, les lois qui le régissent sont très hautement non-linéaires non différentiables. Dans ce mémoire, nous nous proposons d-appliquer différentes méthodes de réduction de modèle a posteriori et a priori à ce type de problème afin de développer des méthodes de calculs accélérées dans le cadre de la méthode des éléments finis.Tout d-abord, en se plaçant dans le cadre des petites perturbations en évolution quasi-statique, la réductibilité de diverses solutions impliquant du contact frottant est mise en évidence via leur décomposition en valeur singulière. De plus, leur contenu à échelle séparée est exhibé. La méthode non-incrémentale et non-linéaire à large incrément de temps LATIN est par la suite présentée. Dans un second temps et à partir des observations faites précédemment, une méthode LATIN accélérée est proposée en s-inspirant des méthodes multigrilles non-linéaires de type full approximation scheme FAS. Cette méthode s-apparente en partie aux méthodes de réduction de modèle de type a posteriori. De plus, une stratégie de calcul de modes à partir d-un modèle de substitution est proposée. Par la suite, la décomposition propre généralisée PGD est utilisée afin de développer une méthode de résolution non-linéaire efficace reposant fondamentalement sur une approche de réduction de modèle de type a priori. Enfin, quelques extensions sont proposées telle que la résolution de problème faisant intervenir des études paramétriques, ou encore la prise en charge de non-linéarités supplémentaires telle que la plasticité.

en fr

Keywords : frictional contact model reduction surrogate model

Mots-clés : Contact frottant LATIN Réduction de modèle PGD Modèle de substitution





Author: Anthony Giacoma -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents