en fr Executive impairments and dysfunction of inhibitory control in Parkinsons disease Troubles exécutifs et dysfonctionnement du contrôle inhibiteur dans la maladie de Parkinson Report as inadecuate




en fr Executive impairments and dysfunction of inhibitory control in Parkinsons disease Troubles exécutifs et dysfonctionnement du contrôle inhibiteur dans la maladie de Parkinson - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 CNC - Centre de neuroscience cognitive

Abstract : Executive impairments in Parkinson’s disease are debilitating and have no satisfying therapeutic option. This is partly due to the fact that executive functions are difficult to investigate from cognitive, neuro-functional and neurochemical standpoints. Here, we build on recent theoretical and methodological improvements to revisit executive impairments. We are interested in a function that consists in locking in advance movement initiation mechanisms in the face of uncertainty: proactive control of non-selective inhibition of action. Our leading hypothesis is that dysfunction of proactive inhibitory control could generate widespread and heterogeneous executive impairments. We thus: 1 tried to relate clinical markers of the disease to behavioral indexes of proactive control impairment; 2 identified the associated cerebral dysfunctions by means of advanced electroencephalographic methods and manipulation of deep brain stimulation of the subthalamic nucleus; and 3 investigated the neurochemical origin of this function. Our results suggest that impulsivity is not the only outcome of inhibitory impairment. Disorder of proactive inhibitory control may also account for hypo-productive behaviors such as akinesia. Results also indicate that this mechanism is of non-dopaminergic origin and relies on medial frontal and subthalamic activity. This work opens the way for new therapeutic approaches for Parkinson’s disease as well as a better understanding of clinical symptoms observed in others diseases

Résumé : Les troubles exécutifs de la maladie de Parkinson sont invalidants et sans solution thérapeutique satisfaisante. La raison est liée au fait que les fonctions exécutives sont difficiles à appréhender, tant au niveau de leur modélisation cognitive qu-anatomo-fonctionnelle ou neurochimique. Ici, nous nous appuyons sur des avancées théoriques et méthodologiques récentes pour revisiter ces troubles exécutifs. Nous nous intéressons à une fonction, récemment mise en évidence, destinée à verrouiller par anticipation le déclenchement de toute action en situation d-incertitude : le contrôle proactif de l-inhibition non sélective de l-action. Notre hypothèse directrice est que son dysfonctionnement est susceptible de générer une grande variété de troubles exécutifs. Nous avons : 1 recherché les liens entre marqueurs cliniques et troubles du contrôle proactif ; 2 identifié les dysfonctionnements cérébraux associés au moyen de méthodes électroencéphalographiques innovantes combinées à l-enregistrement des effets de la stimulation du noyau sous-thalamique ; et 3 sondé l-origine neurochimique de cette fonction. Nos résultats suggèrent qu-un dysfonctionnement de l-inhibition proactive n-engendre pas uniquement des troubles impulsifs mais explique également des comportements hypo-productifs comme l-akinésie. Ils indiquent que ces troubles ne sont pas d-origine dopaminergique et qu-ils sont liés au dysfonctionnement de l-activité du cortex frontal médian et du noyau sous-thalamique. Ces travaux ouvrent la voie à de nouvelles perspectives thérapeutiques pour la maladie de Parkinson et à une meilleure appréhension de la clinique d-autres pathologies

en fr

Keywords : Deep brain stimulation Impulsivity Akinesia Parkinson’s disease Proactive control Dysexecutive syndrome

Mots-clés : Stimulation cérébrale profonde Dopamine Impulsivité Akinésie Maladie de Parkinson Inhibition Syndrome dysexécutif Contrôle proactif





Author: Emilie Favre -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents