en fr Cardiorespiratory determinants of performance at moderate altitude in athletes with exercise induced hypoxemia Les déterminants cardio-respiratoires de la performance en moyenne altitude chez des athlètes présentant une Report as inadecuate




en fr Cardiorespiratory determinants of performance at moderate altitude in athletes with exercise induced hypoxemia Les déterminants cardio-respiratoires de la performance en moyenne altitude chez des athlètes présentant une - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LEPSA - Laboratoire Européen Performance Santé Altitude 2 Laboratoire Performance Santé Altitude Font-Romeu

Abstract : At sea level, half of endurance trained athletes can develop an exercise induced hypoxemia EIH. Currently, the practice of mountain endurance sports is booming. In these disciplines, highly endurance trained athletes, and thus likely to develop EIH, practise regularly at moderate altitude. This work has focused on the evolution of EIH at moderate altitude, as well as its consequences and its relationship with the change in cardiorespiratory components during exercise. Our results show that: 1 arterial desaturation is not potentiated at acute altitude in EIH athletes compared to non-EIH athletes while EIH athletes have a greater fall in maximal oxygen uptake and in maximal heart rate, 2 EIH athletes develop a significant hemodynamic stress associated with specific pulmonary vascular responses at sea level, 3 all athletes have a lung diffusion limitation at maximal exercise in moderate altitude and our results do not show a greater cardiac limitation in EIH athletes, 4 in chronic hypoxia, arterial desaturation is influenced by exercise modality. Our work resulted in a number of recommendations to help endurance trained athletes who want to perform at moderate altitude.

Résumé : En plaine, la moitié des athlètes entrainés en endurance sont susceptibles de développer une hypoxémie induite par l’exercice HIE. Actuellement, la pratique des sports d’endurance de montagne est en plein essor. Dans ces disciplines, les athlètes très entrainés en endurance et donc susceptibles de développer une HIE, évoluent régulièrement en altitude modérée. Ce travail s’est intéressé à l’évolution de la HIE en altitude modérée, ainsi qu’à ses conséquences et sa relation avec la modification des composantes cardio-respiratoires à l’exercice. Nos résultats indiquent que : 1 la désaturation artérielle n’est pas potentialisée en altitude aiguë chez les athlètes HIE par rapport à des athlètes non-HIE alors que les athlètes HIE ont une chute de consommation maximale d’oxygène et de fréquence cardiaque maximale plus importante, 2 les athlètes HIE développent un stress hémodynamique important associé à des réponses vasculaires pulmonaires spécifiques à l’exercice en plaine, 3 tous les athlètes présentent une limitation de la diffusion pulmonaire à l’exercice maximal en altitude aiguë et nos résultats ne permettent pas d’affirmer une limitation cardiaque plus importante chez les athlètes HIE, 4 en hypoxie chronique, la désaturation artérielle est influencée par les modalités de pratique sportive. Notre travail a permis d’établir des recommandations pour les athlètes entrainés en endurance, de plus en plus nombreux, désirant performer en altitude modérée.

en fr

Keywords : Pulmonary vascular adaptations Lung diffusion

Mots-clés : Diffusion pulmonaire Altitude Adaptations pulmonaires vasculaires Hypoxémie induite par l’exercice Athlètes entrainés en endurance





Author: Anne Fleur Gaston -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents