en fr Automatic key discovery for Data Linking Découverte des clés pour le Liage de Données Report as inadecuate




en fr Automatic key discovery for Data Linking Découverte des clés pour le Liage de Données - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LRI - Laboratoire de Recherche en Informatique

Abstract : In the recent years, the Web of Data has increased significantly, containing a huge number of RDF triples. Integrating data described in different RDF datasets and creating semantic links among them, has become one of the most important goals of RDF applications. These links express semantic correspondences between ontology entities or data. Among the different kinds of semantic links that can be established, identity links express that different resources refer to the same real world entity. By comparing the number of resources published on the Web with the number of identity links, one can observe that the goal of building a Web of data is still not accomplished. Several data linking approaches infer identity links using keys. Nevertheless, in most datasets published on the Web, the keys are not available and it can be difficult, even for an expert, to declare them.The aim of this thesis is to study the problem of automatic key discovery in RDF data and to propose new efficient approaches to tackle this problem. Data published on the Web are usually created automatically, thus may contain erroneous information, duplicates or may be incomplete. Therefore, we focus on developing key discovery approaches that can handle datasets with numerous, incomplete or erroneous information. Our objective is to discover as many keys as possible, even ones that are valid in subparts of the data.We first introduce KD2R, an approach that allows the automatic discovery of composite keys in RDF datasets that may conform to different schemas. KD2R is able to treat datasets that may be incomplete and for which the Unique Name Assumption is fulfilled. To deal with the incompleteness of data, KD2R proposes two heuristics that offer different interpretations for the absence of data. KD2R uses pruning techniques to reduce the search space. However, this approach is overwhelmed by the huge amount of data found on the Web. Thus, we present our second approach, SAKey, which is able to scale in very large datasets by using effective filtering and pruning techniques. Moreover, SAKey is capable of discovering keys in datasets where erroneous data or duplicates may exist. More precisely, the notion of almost keys is proposed to describe sets of properties that are not keys due to few exceptions.

Résumé : Dans les dernières années, le Web de données a connu une croissance fulgurante arrivant à un grand nombre des triples RDF. Un des objectifs les plus importants des applications RDF est l’intégration de données décrites dans les différents jeux de données RDF et la création des liens sémantiques entre eux. Ces liens expriment des correspondances sémantiques entre les entités d’ontologies ou entre les données. Parmi les différents types de liens sémantiques qui peuvent être établis, les liens d’identité expriment le fait que différentes ressources réfèrent au même objet du monde réel. Le nombre de liens d’identité déclaré reste souvent faible si on le compare au volume des données disponibles. Plusieurs approches de liage de données déduisent des liens d’identité en utilisant des clés. Une clé représente un ensemble de propriétés qui identifie de façon unique chaque ressource décrite par les données. Néanmoins, dans la plupart des jeux de données publiés sur le Web, les clés ne sont pas disponibles et leur déclaration peut être difficile, même pour un expert.L’objectif de cette thèse est d’étudier le problème de la découverte automatique de clés dans des sources de données RDF et de proposer de nouvelles approches efficaces pour résoudre ce problème. Les données publiées sur le Web sont général volumineuses, incomplètes, et peuvent contenir des informations erronées ou des doublons. Aussi, nous nous sommes focalisés sur la définition d’approches capables de découvrir des clés dans de tels jeux de données. Par conséquent, nous nous focalisons sur le développement d’approches de découverte de clés capables de gérer des jeux de données contenant des informations nombreuses, incomplètes ou erronées. Notre objectif est de découvrir autant de clés que possible, même celles qui sont valides uniquement dans des sous-ensembles de données.Nous introduisons tout d’abord KD2R, une approche qui permet la découverte automatique de clés composites dans des jeux de données RDF pour lesquels l’hypothèse du nom Unique est respectée. Ces données peuvent être conformées à des ontologies différentes. Pour faire face à l’incomplétude des données, KD2R propose deux heuristiques qui per- mettent de faire des hypothèses différentes sur les informations éventuellement absentes. Cependant, cette approche est difficilement applicable pour des sources de données de grande taille. Aussi, nous avons développé une seconde approche, SAKey, qui exploite différentes techniques de filtrage et d’élagage. De plus, SAKey permet à l’utilisateur de découvrir des clés dans des jeux de données qui contiennent des données erronées ou des doublons. Plus précisément, SAKey découvre des clés, appelées -almost keys-, pour lesquelles un nombre d’exceptions est toléré.

en fr

Keywords : Scalability Key Discovery Data linking Semantic Web RDF Erroneous data Incomplete data

Mots-clés : Web Sémantique Ontologies OWL Linked Data Liage de Données Découverte de Clés Passage à l’échelle Données Incomplètes Données Erronées





Author: Danai Symeonidou -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents