Civelle, dis-nous où tu migres et nous te dirons à lécotype auquel tu appartiensReport as inadecuate




Civelle, dis-nous où tu migres et nous te dirons à lécotype auquel tu appartiens - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 Institut des Sciences de la Mer de Rimouski 2 IBIS - Institut de Biologie Intégrative et des Systèmes Québec

Abstract : Chez les anguilles d’Amérique, deux phénotypes ont été différenciés génétiquement : écotype d’eau douce dans l’estuaire et le fleuve St Laurent, écotype d’eau salée-saumâtre en Atlantique. Dans le but de clarifier les bases génétiques sous-jacentes de ces écotypes, l’expression de divers gènes a été caractérisée chez des civelles le stade qui suit la métamorphose, dès leur arrivée en région estuarienne. Leur préférence de salinité individuelle a été considérée. Les civelles ont été capturées à deux reprises intervalle d’une quinzaine de jours, dans l’estuaire de trois rivières graduellement éloignées de la zone de reproduction : rivière Mersey côte Atlantique, rivière Gaspé Golfe du St-Laurent, Grande-Rivière-Blanche estuaire du St-Laurent. La préférence de salinité individuelle eau douce, eau saumâtre ou eau salée a été mesurée juste après la capture. Des analyses d’expression de gènes ont été effectuées par PCR en temps réel avec des sondes Taqman pour trois gènes de référence et quatorze gènes candidats impliqués dans le métabolisme des lipides, du glycogène, la métamorphose, les processus d’osmorégulation et de la croissance. Les résultats ont été analysés en deux temps selon deux hypothèses nulles: le métabolisme des lipides et du glycogène ne varient ni en fonction de l’origine, ni de la date de capture. Les traits reliés à la régulation de l’osmorégulation, de la croissance et de la métamorphose ne varient ni selon l’origine, ni selon la préférence de salinité individuelle. Des variations génétiques pour différents traits fonctionnels s’observent selon l’origine de capture. Les civelles capturées dans l’estuaire du Saint-Laurent sont caractérisées par de grande taille et montrent les plus hauts niveaux d’expression des lipases et du récepteur IGF-1. Les civelles capturées dans la région de Gaspé sont non pigmentées et de grande taille et montrent les niveaux d’expression les plus élevés pour les gènes représentatifs de l’axe thyroïdien. Enfin, les civelles capturées en Atlantique sont de petite taille et montrent les plus faibles niveaux d’expression de l’axe somatotrope et de l’enzyme déiodinase. Ces traits ne variaient ni en fonction de la préférence de salinité individuelle, ni de la date d’arrivée. Ces résultats montrent que des différences d’expression pouvant avoir des conséquences physiologiques importantes selon la rivière d’origine et qui pourraient résulter d’interactions gènes × environnent. Une meilleure compréhension de ces caractéristiques biologiques pourrait orienter les futures tentatives de réhabilitation du stock de civelles au Canada en apportant des informations utiles pour la gestion des pêcheries.





Author: Mélanie Gaillard - Louis Bernatchez - Céline Audet -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents