en fr OFL: a Model to Customise the Operational Semantics of Object-Oriented Languages - Application to Interclass Relationships OFL : un modèle pour paramétrer la sémantique opérationnelle des langages à objets - ApplicatioReport as inadecuate




en fr OFL: a Model to Customise the Operational Semantics of Object-Oriented Languages - Application to Interclass Relationships OFL : un modèle pour paramétrer la sémantique opérationnelle des langages à objets - Applicatio - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 Laboratoire d-Informatique, Signaux, et Systèmes de Sophia-Antipolis I3S - Equipe MODALIS SPARKS - Scalable and Pervasive softwARe and Knowledge Systems

Résumé : Le modèle OFL Open Flexible Languages décrit et réifie le comportement des langages à objets à classes courants tels Java, C++ ou Eiffel et permet de modifier, d-adapter, ce comportement. Dans cette optique, les notions de classe - généralisée sous le nom de -description- et de -relation entre descriptions- sont réifiées. Chaque langage est décrit sous la forme d-un ensemble de composants formé de types de description et de types de relation. Pour définir chaque composant, le méta-programmeur doit donner une valeur à un ensemble de paramètres qui décrivent la sémantique opérationnelle du composant. Par exemple, pour définir une nouvelle relation, il devra répondre aux questions : La relation définit-elle une utilisation ou une importation ? La relation permet-elle le polymorphisme ? Si oui, dans quels sens ? Quelle est sa cardinalité maximale ? Peut-elle être circulaire, répétée ? Possède-t-elle une relation inverse ? Une fois ces types de description et de relation définis par le méta-programmeur, le programmeur est en mesure d-en faire usage pour la réalisation de son application. Le but du modèle OFL est d-aider à améliorer la qualité du code produit en donnant plus d-information et donc de précision sur les relations entre descriptions. Nous souhaitons de cette manière favoriser l-évolution et la maintenabilité des applications par l-intermédiaire d-une meilleure spécification, d-une documentation plus explicite, de contrôles automatiques plus pertinents,

. Il s-agit également d-offrir une plus grande souplesse au programmeur en lui permettant, par une phase de paramétrage ou de méta-programmation, de mieux adapter son langage de programmation de prédilection à ses besoins. L-objectif de cette thèse est de définir le modèle OFL et d-en présenter des exemples d-application.

Résumé : Non disponible

en fr

Keywords : object-oriented languages hyper-generic customisation interclass relationships meta-object protocol

Mots-clés : relations interclasses langages à objets protocole méta-objet paramétrage hyper-générique





Author: Pierre Crescenzo -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents