Is the detection of anti-Rhipicephalus sanguineus Rs24p antibodies a valuable epidemiological tool of tick infestation in dogsReport as inadecuate




Is the detection of anti-Rhipicephalus sanguineus Rs24p antibodies a valuable epidemiological tool of tick infestation in dogs - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.



Abstract : Antibodies against the 24 kDa Rhipicephalus sanguineus Rs24p protein were detected by ELISA to evaluate the relationship between antibodies and tick infestation. The mean titer of 3 dogs that underwent 2 experimental infestations with adult ticks was transiently increased after the second infestation. There was a significant difference in mean titers between positive control dogs naturally infested with ticks and tick-naive dogs. These results suggested that anti-Rs24p antibodies detected by ELISA are a marker of tick exposure. There was no significant difference in mean titers between tick-naive dogs and seropositive dogs to Ehrlichia canis. Some dogs positive for E. canis antibodies showed, however, higher titers than most tick-naive dogs. R. sanguineus may be related to the E. canis infection in Japan.

Résumé : La détection des anticorps anti-Rhipicephalus sanguineus Rs24p est-elle un outil épidémiologique valable d-infestation par les tiques chez les chiens ? Des anticorps contre une protéine de 24 kDa de Rhipicephalus sanguineus Rs24p ont été détectés par ELISA pour évaluer le rapport entre l-anticorps et l-infestation par les tiques. Le titre moyen d-anticorps Rs24p chez les chiens qui ont à 2 reprises subi une infestation expérimentale avec des tiques adultes s-est élevé transitoirement dès la deuxième infestation. Une différence significative des titres moyens d-anticorps a été notée entre les chiens naturellement infestés par les tiques et les chiens naïfs. Ces résultats suggèrent que les anticorps anti-Rs24p détectés par ELISA sont le témoin d-une exposition répétée aux tiques. Aucune différence significative des titres moyens entre les chiens non infestés par les tiques et les chiens séropositifs vis-à-vis de Ehrlichia canis n-a été notée. Cependant, quelques chiens atteints d-ehrlichiose canine ont montré des titres plus élevés que la plupart des chiens naïfs, suggérant que R. sanguineus pourrait être associé à l-infection par E. canis au Japon.

Keywords : anti-tick antibody-anticorps anti-tique Ehrlichia canis Rhipicephalus sanguineus





Author: Hisashi Inokuma Koichi Ohno Takafumi Onishi

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents