Oestrus ovis in sheep: relative third-instar populations, risks of infection and parasitic controlReport as inadecuate




Oestrus ovis in sheep: relative third-instar populations, risks of infection and parasitic control - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.



Abstract : Oestrus ovis L. Diptera: Oestridae, the nasal bot fly, has a relatively short free-living life cycle outside of the host, and therefore it is necessary to know when the parasitic period occurs in order to prevent the clinical signs and economic losses caused by this parasite. The length of this parasitic portion of the life cycle is quite variable: a few weeks to several months depending on the season and climatic conditions. Surveys of Oestrus ovis larval populations in sheep show different results on the number of generations according to the local climate. Mean monthly larval profiles of L1 and L3 burdens of sheep from West African Sahelian countries, Mediterranean countries Morocco, Tunisia and Sicily and Southwest France were compared. Valuable information on the suspected extension of the fly season is obtained showing the period of infection in each area. This knowledge will be a valuable tool to help in choosing the right treatment at the right period.

Résumé : Oestrus ovis chez le mouton : population de larves 3, risques d-infestation et contrôle des parasites.Oestrus ovis L. Diptera : Oestridae a une vie relativement courte dans le milieu extérieur et il est nécessaire de savoir quand la période parasitaire a lieu pour prévenir les signes cliniques et les pertes économiques. La vie parasitaire larvaire dans les cavités nasales a une durée variable de quelques semaines à plusieurs mois selon la saison et les conditions climatiques. Les enquêtes épidémiologiques montrent que les populations de larves chez le mouton et le nombre de générations annuelles sont différentes selon le climat local. Les profils des populations mensuelles moyennes de larves 1 et 3 relevés dans des pays sahéliens, dans des régions méditerranéennes Maroc, Tunisie et Sicile ainsi que dans le sud de la France, ont été comparés. Des informations intéressantes sur la durée de la période d-activité des mouches ont ainsi été obtenues. Ces éléments pourraient être une aide efficace pour déterminer les périodes de traitement et le médicament le mieux adapté au risque parasitaire présent.

Mots-clés : epidemiology control-Oestrus ovis épidémiologie prévention





Author: Guillaume Tabouret Philippe Jacquiet Philip Scholl Philippe Dorchies

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents