en fr Taxonomy and biogeography ot aquatic molluscs : which scales for taxa and management units delimitation Taxonomie et biogéographie des mollusques deau douce patrimoniaux : quelles échelles pour la délimitation des taxonsReport as inadecuate




en fr Taxonomy and biogeography ot aquatic molluscs : which scales for taxa and management units delimitation Taxonomie et biogéographie des mollusques deau douce patrimoniaux : quelles échelles pour la délimitation des taxons - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 MNHN - Muséum National d-Histoire Naturelle

Abstract : At the age of the 6th extinction, there is an urgent need for conservation stakeholders and field biologists of an operational taxonomy, both for methods taxonomic expertise and concepts checklists. In this work, I test the hypothesis that continental insularity, linked to the structure of the aquifers, whatever the considered scale, leads to the divergence of distinct evolutionary units. This hypothesis is tested by studying two models, the freshwater bivalves at the scale of France and the stygobite gastropods at the scale of the north-Montpellier karstic system. To achieve this, an operational taxonomy approach is developed for these two models, in order to allow setting up effective conservation measures. For these two groups characterized by an unstable taxonomy, morphometric, genetic and biogeographic approaches are developed, in an integrative taxonomy framework. New genetic data allow clarifying the taxonomy and provide a new perspective on the existing conservation units. For the naiads, the results indicate that diversity is overestimated and that geographical barriers play a minor role in distribution of the taxa, which seem to be linked to environmental parameters. On the contrary, the diversity of the stygobite gastropods is largely underestimated and evolutionary units are linked to the hydrogeological units. Environmental variables do not seem to influence the distribution of these species. These contrasted results show that the structure of the diversity differs depending on the taxonomic group and the geographic scale considered, and raise the question of the impact of human activities on the distribution of the naïads. Conservation politics should take into account these integrative taxonomy approaches to i define adequately the biological units that should benefit from conservation efforts and ii set up these measures at an adequate geographic scale.

Résumé : A l-âge de la 6° extinction, il y a un besoin urgent pour les acteurs de la conservation et pour les biologistes de terrain de pouvoir s-appuyer sur une taxonomie qui soit opérationnelle, à la fois dans les méthodes expertise taxonomique et dans les concepts listes de références. Dans ce travail, je teste l-hypothèse selon laquelle le contexte d-insularité continentale produit par la structure des aquifères, quelqu-en soit l-échelle, favoriserait l-émergence d-unités évolutives distinctes. Cette hypothèse est testée en étudiant deux modèles, les bivalves à l-échelle de la France métropolitaine et les gastéropodes stygobies à l-échelle des systèmes karstiques du nord-montpelliérain. Pour cela, une approche de taxonomie opérationnelle est développée pour les deux modèles, dans l-optique de permettre leur prise en compte effective dans les mesures de conservation. Pour ces deux groupes à la taxonomie instable, des approches morphométriques, génétiques et biogéographiques sont développées, dans un cadre de taxonomie intégrative. Les données génétiques inédites permettent de clarifier la taxonomie et apportent un nouveau regard sur les unités de gestion existantes. Les résultats pour les naïades indiquent que la diversité est surévaluée et que les barrières géographiques jouent un faible rôle dans la distribution des taxons, laquelle semble essentiellement liée aux variables environnementales. Pour les gastéropodes stygobies au contraire, la diversité est largement sousestimée et les unités évolutives sont liées aux unités hydrogéologiques. Les variables environnementales ne semblent pas influencer la répartition des taxons. Ces résultats contrastés montrent que la diversité se structure différemment selon le groupe taxonomique et l-échelle géographique considérés, et posent la question de l-impact qu-auraient pu avoir les activités humaines sur la distribution des naïades. Les politiques de conservations doivent donc intégrer ces approches de taxonomie intégrative pour i définir correctement les unités biologiques qui doivent bénéficier d-efforts de conservation et ii mettre en place ces mesures à une échelle géographique adaptée.

en fr

Keywords : Taxonomy malacology phylogeography species delimitation bivalvia freshwater musseles stygobite species biospeleology

Mots-clés : Taxonomie malacologie phylogéographie conservation délimitation d-espèces bivalves naïades stygobies biospéléologie





Author: Vincent Prié -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents