Une démarche agronomique pour accompagner le changement technique. Cas de lemploi du traitement herbicide dans les systèmes de culture à sorgho repiqué au Nord-CamerounReport as inadecuate




Une démarche agronomique pour accompagner le changement technique. Cas de lemploi du traitement herbicide dans les systèmes de culture à sorgho repiqué au Nord-Cameroun - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 Agronomie - Agronomie

Abstract : The spread of dry season sorghum, which concerns the whole lake Chad basin, is now attaining remarkable proportions in the farming systems of far-northern Cameroon. The crop is grown in vast areas of clayey soil, partially flooded, that are difficult to till during rainy season, and achieves its cycle with the use of soil water reserve. Herbicide treatment, introduced recently, is more and more used because of its agronomic advantages to clean the fields faster and to control perennial weeds, but also economic, by slightly reducing the costs in comparison to farm labourers employment. An adaptive research has been carried out to reach the most moderate use of herbicide. Two levels were considered for this agronomic approach : one concerns the understanding of farmers problems through analysis and formalisation of their decision rules to monitor the crop ; the other deals with the assessment of new decision rules concerning the use of herbicide, on sorghum yield and weeds populations. The combination of these both levels of agronomic knowledges allows to support farmers on the most proper way to integrate a new technology in their cropping systems, by taking advantage of their know-how. This approach relies on farmers interview at the farm level and cropping system experiments at the field level, in two study sites. Analysis shows a strong soil heterogeneity between and inside plots, on which farmers rely to achieve successive cultivation techniques and to realise transplantation in optimal soil moisture conditions in spite of the slowness of manual work and the short period to set the crop. Soil water reserve appears to be the principal limiting factor for transplanted sorghum. Weeds competition has an impact on crop production especially in the most humid soils, often flooded during years of high rainfall. In those situations, herbicide treatment offers a yield increase of, at least, 20 % and more in areas infested by perennial weeds. In situations dominated by annual Gramineae, herbicide doesn-t lead to an improvement of sorghum production and should be used only as a punctual solution, especially during years with low rainfall to avoid farmers to delay implantation of their fields. These results allow to specify decision rules concerning the use of herbicide for an integrated weeds management : localisation of treatments and adjustment of dose according to the heterogeneity of cultivated environments; succession of herbicide treatment and manual cleaning mode, according to the climatic scenario and the weeds population. This research, lead in a development program, closely contributed to reinforce advisory services at a regional scale, in order to limit negative impacts of this innovation on natural environment and local employment

Résumé : Le développement de la culture du sorgho de saison sèche, qui concerne l-ensemble du bassin du lac Tchad, constitue la dynamique agraire la plus visible de ces dernières décennies dans les plaines de l-Extrême-Nord Cameroun. La plante est repiquée dans des terres argileuses plus ou moins inondables, difficilement cultivables en saison des pluies, et accomplit son cycle à partir de la réserve en eau du sol. Le traitement herbicide, introduit récemment, est utilisé de façon croissante compte tenu des avantages à la fois agronomiques pour accélérer la préparation des parcelles et maîtriser certaines adventices vivaces, et économiques en réduisant légèrement les coûts par rapport à l-emploi de manoeuvres salariés. Un travail de recherche est apparu opportun pour accompagner les agriculteurs concernant l-adaptation de ce changement technique vers une utilisation la plus modérée possible des herbicides. Notre démarche associe deux approches agronomiques : l-une consiste à cerner les problèmes que les agriculteurs doivent résoudre à travers l-analyse et la formalisation des règles de décision pour la conduite de la culture ; l-autre à évaluer de nouvelles règles de décision liées à l-utilisation de l-herbicide sur l-élaboration du rendement de sorgho et l-évolution de la flore. La combinaison de ces deux formes de connaissances agronomiques permet de conseiller les agriculteurs sur l-insertion judicieuse d-une nouvelle technique dans leurs systèmes de culture, en valorisant au mieux leurs savoirs et leurs savoir-faire. La démarche s-appuie sur des enquêtes fines à l-échelle de l-exploitation agricole et des expérimentations -systèmes de culture- en parcelles paysannes, dans deux terroirs de référence. L-analyse révèle l-importance de l-hétérogénéité inter et intra-parcellaire du sol, sur laquelle l-agriculteur s-appuie pour enchaîner les opérations afin de repiquer dans de bonnes conditions d-humidité du sol malgré la lenteur des tâches culturales et un créneau réduit de réalisation de l-implantation. Dans la majorité des situations pédoclimatiques, la réserve hydrique du sol constitue le principal facteur limitant de la culture. La concurrence des mauvaises herbes se révèle limitante dans les terrains les plus humides en particulier lors des années de bonne pluviométrie. Dans ces conditions climatiques et d-enherbement, le traitement herbicide offre des gains de rendement d-au moins 20 % et parfois beaucoup plus dans les zones inondables où prolifèrent certaines adventices vivaces. Dans les situations à dominante de graminées annuelles, le désherbage chimique ne permet pas d-augmentation de production et ne devrait être envisagé que comme une solution d-ajustement ponctuelle pour éviter à l-agriculteur de prendre du retard dans l-implantation de sa sole, en particulier lors des années les plus sèches. Les résultats ont permis de préciser les règles de décision liées à la mise en oeuvre du traitement : localisation des traitements et modulation des doses en tenant compte de l-hétérogénéité des milieux cultivés; alternance de l-utilisation d-herbicide avec le mode de préparation habituelle selon le scénario climatique. Cette démarche, mise en oeuvre dans le cadre d-un projet de développement, contribue à l-enrichissement de services d-appui et de conseil aux exploitations familiales à l-échelle régionale, notamment pour orienter les agriculteurs vers des principes de gestion intégrée de l-enherbement et limiter les effets négatifs de l-innovation sur l-environnement et l-emploi en milieu rural.

en fr

Keywords : Transplanted sorghum decision rules herbicide weeds management far-north Cameroon

Mots-clés : vertisols Nord-Cameroun Sorgho repiqué gestion de l-enherbement règle de décision





Author: Bertrand Mathieu -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents