Implication du polymorphisme denzymes de métabolisation et-ou de réparation dans le suivi de travailleurs exposés au styrène, à des solvants, des pesticides ou à larsenicReport as inadecuate




Implication du polymorphisme denzymes de métabolisation et-ou de réparation dans le suivi de travailleurs exposés au styrène, à des solvants, des pesticides ou à larsenic - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LGC - Laboratoire de génie chimique

Résumé : Les cancérogènes environnementaux sont convertis, par des enzymes de métabolisation dits de phase I ou de fonctionnalisation et des enzymes de phase II ou de conjugaison, en métabolites réactifs pouvant se fixer à l-ADN. La plupart de ces enzymes sont polymorphes : le polymorphisme1 génétique est la base de la susceptibilité individuelle. Il est défini comme une différence par rapport au gène de référence, observée chez au moins 1 % des individus. Pour des expositions équivalentes, deux individus de même poids, même âge, même sexe peuvent avoir des taux plasmatiques2 de toxiques ou de métabolites variant de 1 à 1000 s-expliquant par des capacités d-absorption, de métabolisation et d-élimination différentes régulées génétiquement. La réponse toxique d-un individu vis-à-vis d-un contaminant va dépendre de ses capacités à transporter la substance, à la métaboliser et à réparer les lésions initiales sur l-ADN. Les enzymes de réparation sont aussi polymorphes. L-identification de certains variants alléliques3 de gène comme marqueurs de susceptibilité4 peut constituer un outil précoce de diagnostic et de pronostic.

Mots-clés : Arsenic Cytochrome 2E1 Exposition professionnelle Glutathion-S-transférase Pesticide Polymorphisme génétique Réparation ADN Styrène





Author: Annie Pfohl-Leszkowicz -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents