Positionnement correctif dans les interactions orales en tandem anglais-français Report as inadecuate




Positionnement correctif dans les interactions orales en tandem anglais-français - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 PRISMES - PRISMES - Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone - EA 4398

Abstract : Cet article concerne une expérimentation menée à l’Université de la Sorbonne Nouvelle- Paris 3 dans le cadre du projet Jeunes chercheurs SITAF Horgues & Scheuer, 2012-2014 qui a permis la constitution d’un corpus vidéo de 21 dyades placées en situation d’interactions en tandem anglais-français 25h d’enregistrements vidéos.
A ce corpus s’ajoutent des métadonnées recueillies à l’issue des enregistrements, soit 84 questionnaires remplis à l’écrit par les participants à l’issue de l’expérimentation et 42 entretiens sur la rétroaction corrective réalisés à la suite et menés par un chercheur.La question de recherche est la suivante : dans quelle mesure y a t-il cohérence entre les représentations des pratiques de correction du lexique, de la grammaire et de la phonologie et les pratiques en interaction tandem elles-mêmes? Que peut-on comprendre du positionnement correctif des partenaires tandem ?Du point de vue théorique, cette recherche s’inscrit dans l’interactionnisme et la théorie socioculturelle de la communication Vygotski, 1981 ; Lantolf, 2000 ; Swain, 2000 ; Léontiev, 1981 ; Wertsch, 1985.
L’échange tandem est une pratique intersubjective co- construite par les partenaires en fonction de leur personnalité, de leur vécu et de leur motivation.
Elle doit également à la théorie de l’activité, dans la poursuite des travaux de Léontiev 1981, qui postule que « la nature de l’interaction dyadique dépend étroitement des objectifs des participants, et de l’existence ou non de buts communs partagés entre ces derniers » Storch, 2004 : 457.Au plan méthodologique, on combine une approche quantitative entretiens transcrits codés sous CLAN et questionnaires sur Excel et une approche qualitative avec l’analyse d’enregistrements de dyades.
Concrètement, il s’agit de croiser les réponses aux entretiens etaux questionnaires portant sur la correction du lexique, de la grammaire et de la phonologie dans les interactions en tandem avec la rétroaction corrective réellement apportée cf.
les travaux sur « corrective feeedback », Lyster & Ranta, 1997, 1998 ; Lyster & Sato, 2010 ; Lyster, Sato & Sato, 2013.


Résumé : This article reports on an experiment conducted at Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 as part of the SITAF Jeunes chercheurs Project Horgues & Scheuer, 2012-2014.
Qualitative data derived from a video-recorded corpus involving 21 dyads placed in a situation of English-French tandem oral interactions 25 hours of video recordings are presented and discussed.
These multimedia interactional data are analyzed in conjunction with metadata collected at the end of the recording sessions from 84 written questionnaires filled out by the participants following the experiment and 42 interviews made immediately after by the researchers.The study focused on the following research questions: To what extent are the tandem partners’ representations of corrective practices in the lexical, grammatical and phonological domains consistent with their actual interactional practices? What can be understood about the Tandem partners’ corrective positioning?From a theoretical viewpoint, this research draws from interactionism and the social-cultural theory of communication Vygotsky 1981; Lantolf, 2000; Swain, 2000; Léontiev, 1981; Wertsch, 1985.
Tandem exchanges are considered to be a form of intersubjective practice which is co-constructed by the partners according to their personalities, their life experiences and their motivation.
This research also borrows from the theory of activity, in the wake of Leontiev’s work 1981, which postulates that « the nature of dyadic interactions strongly depends on the participants’ objectives and whether or not they share common goals » Storch, 2004: 457.We adopt a mixed methodology research design combining a quantitative approach interviews transcribed and coded in CLAN and questionnaires in Excel and a qualitative one involving the analysis of some dyads’ video recordings.
More specifically, the researchconsists in cross-checking the answers from the interviews and questionnaires relating to lexical, grammatical and phonological corrective feedback with the corrective feedback actually provided in the tandem interactions cf.
previous research on corrective feedback in Lyster & Ranta, 1997, 1998 ; Lyster & Sato, 2010 ; Lyster, Sato & Sato, 2013.


en fr

Keywords : Tandem language learning corrective feedback L1-L2 oral interactions

Mots-clés : interaction orale L1-L2 rétroaction corrective Apprentissage des langues en tandem





Author: Céline Horgues - Claire Tardieu -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents