Les inégalités de santé respiratoire entre villes : une approche géographiqueReport as inadecuate




Les inégalités de santé respiratoire entre villes : une approche géographique - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

* Corresponding author 1 EVS - Environnement Ville Société 2 GC - Géographie-cités

Abstract : Background: Numerous studies investigate spatial inequalities in health at a variety of scales, but only few publications compare cities health status in order to better understand relations between these inequalities and cities- social, economical and physical environment. The aim is to identify the relations between, on the one hand, differences in respiratory health between the cities and on the other hand, the cities regional contexts and intra-urban features. This paper focuses on respiratory health disparities between the 55 largest French cities. Methods: Health data used to define urban units- health situations relies on COPD chronic obstructive pulmonary disease hospitalizations in 2008, whereas hospitalizations for all causes are used as a comparative indicator. Classical indicators such as unemployment rates by age group, rates of individuals with no diploma describe the socio-economic dimension of the places. The physical environment is characterized by altitude, temperatures, humidity, pollens and air pollution concentrations nitrogen dioxide, ozone and particulate matter. Residential intraurban inequality indicators such as concentration indexes are also used. Data is analyzed using bivariate methods and multiple regression models. Results: Bivariate analyzes show that most socio-economic and some environmental indicators are highly correlated with cities- COPD rates. Pollution shows a non linear relation with COPD. The multiple regression models combine systematically socio-economic and environmental indicators from different geographical levels: - an unemployment indicator at the regional level; - a climatic indicator at the urban level; - one intraurban residential segregation indicator. In the various models obtained, the atmospheric pollution indicators do not appear as explanatory variables. Conclusion: In this exploratory work, the introduction of variables at different geographical levels, sheds a new light on the relationship between respiratory health status and environmental and socio-economic dimensions.

Résumé : Contexte : De nombreuses études s-intéressent aux inégalités spatiales de santé à différentes échelles, mais peu comparent les situations de santé entre villes. On interroge ici l-existence de relations entre, d-une part, les différences de santé respiratoire entre les villes et, d-autre part, les différences de profils socio-économiques et environnementaux de ces villes, ainsi leur inscription dans différents contextes régionaux et intra-urbains. L-analyse porte sur les 55 plus grandes villes françaises. Méthodes : Les données utilisées pour appréhender la santé concernent les hospitalisations en 2008 pour BPCO bronchopneumopathie chronique obstructive ; les hospitalisations pour toutes causes servant de référence. Des indicateurs socio-économiques taux de diplômés de l-enseignement supérieur, taux de chômage,

. sont complétés par des indicateurs décrivant le milieu physique températures, humidité, pollens, concentrations de polluants NO2, O3 and PM10. Les inégalités et la ségrégation intra-urbaine sont appréhendées à travers différents indicateurs. Des analyses statistiques bi et multivariées sont mobilisées pour analyser les données. Résultats : Les analyses bivariées montrent que la plupart des indicateurs caractérisant l-organisation sociale des villes et quelques indicateurs environnementaux sont fortement corrélés au taux d-hospitalisation pour BPCO. A l-échelle interurbaine, la pollution de l-air présente une relation non-linéaire avec les taux de BPCO. Les modèles de régressions multiples combinent systématiquement des indicateurs environnementaux et socio-économiques des différents niveaux géographiques : taux de chômage à l-échelle de la région dans laquelle la ville est située, indicateur climatique à l-échelle de la ville et enfin des indicateurs de la ségrégation intra-urbaine. En revanche, le niveau de pollution n-est pas explicatif. Conclusion : Grâce à la prise en compte de variables à différents niveaux géographiques, ce travail exploratoire apporte un éclairage nouveau sur les relations entre les situations de santé respiratoire des villes et leurs dimensions environnementales et socio-économiques.

en fr

Keywords : Spatial inequalities Urban COPD Social environment Atmospheric pollution

Mots-clés : Inégalités spatiales Ville BPCO Environnement social Pollution atmosphérique





Author: Christina Aschan-Leygonie - Sophie Baudet-Michel - Hélène Mathian - Lena Sanders -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents