Les locutions prépositionnelles en sur : des invariants prépositionnels aux spécialisations sémantiquesReport as inadecuate




Les locutions prépositionnelles en sur : des invariants prépositionnels aux spécialisations sémantiques - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 MoDyCo - Modèles, Dynamiques, Corpus

Abstract : The prepositional phrases with sur are so diverse semantically that one may doubt that they evidence or retain any semantic core value that they might share with the preposition: some of them do contribute to producing a setting in which the association of -carrying- and -carried- entities can be recognized sur la paille, sur la brèche, but other ones are difficult to relate with the core value partir sur l-heure, sur ces entrefaites, if not difficult to interpret in the first place sur ordre, sur proposition de. This study show that the core value of the preposition sur consists in connecting an entity with a landmark on the basis of a visual representation in which an invisible dynamic vector of force is introduced, corresponding to the experience of gravity by the human subject: the object-to-landmark relation is construed in the terms of the subject-to-environment connection. In the case of the prepositional phrase, the dynamics of non-compositional phraseology and semantic coalescence tends to cause specific shades of meaning to emerge at the expense of more conventional values.

Résumé : Les locutions prépositionnelles en sur présentent une diversité sémantique de nature à mettre en doute l-existence ou la conservation d-une valeur commune partagée avec la préposition : si certaines participent de la mise en scène d-une situation où le rapport de porteur à porté est manifesté sur la paille, sur la brèche, d-autres articulent des rapports d-ordres divers parfois difficiles à relier à la valeur centrale partir sur l-heure, sur ces entrefaites, voire difficiles à caractériser en eux-mêmes sur ordre, sur proposition de. La présente étude montre que l-invariant de la préposition sur consiste à créer entre une entité repère et une entité repérée un rapport visuel au sein duquel est introduit un rapport de force invisible et dynamique correspondant à l-expérience de la gravitation par le sujet humain : le rapport objet - support est pensé empathiquement dans les termes du rapport sujet - environnement. Et la locution prépositionnelle, dans le cadre du figement lexical et des faits de non-compositionnalité et de coalescence sémantique qui en découlent, tend à privilégier l-une ou l-autre des facettes de ce complexe au détriment des autres.

Mots-clés : locutions prépositionnelles sur invariant





Author: Didier Bottineau -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents