La structure des raies K des atomes très légers - Deuxième articleReport as inadecuate




La structure des raies K des atomes très légers - Deuxième article - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.



Résumé : Dans un article publié ici même A. HAUTOT, J.Phys. Radium mai 1933, t. 4, p. 236, j-ai décrit la structure fine des raies K du carbone et du bore et j-ai donné quelques indications au sujet des appareils qui m-ont permis de mettre cette structure fine en évidence. Le présent article apporte quelques précisions nouvelles au sujet de ces appareils ainsi que des résultats expérimentaux nouveaux relatifs aux raies K de l-oxygène, de l-azote, du carbone, du bore et du glucinium ; ainsi se poursuit l-étude à grande dispersion de la structure des raies K appartenant à la première rangée horizontale du système périodique des éléments. Ensuite, je rappelle la théorie de Langer qui donne l-interprétation correcte des satellites des spectres de rayons X des atomes moyens et lourds et qui parait devoir s-appliquer encore aux éléments de la première rangée horizontale du système périodique à partir du carbone. Le rayonnement K anormal du bore etdu glucinium ayant été attribué par certains chercheurs à l-existence, dans le cristal, d-électrons de valence à l-état libre ou plus ou moins lié, j-apporte des faits expérimentaux en désaccord avec ce point de vue; il semble plutôt qu-il faille attribuer ce rayonnement anormal à l-existence, dans les atomes de bore et de glucinium, de passages défendus non quantifiés.

Keywords : X ray emission spectra





Author: A. Hautot

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents