en fr GEOGRAPHY AND GEOGRAPHICAL IMAGINARY IN THE -VOYAGES EXTRAORDINAIRES- OF JULES VERNE : THE MIGHTY ORINOCO 1898. Géographie et imaginaire géographique dans les Voyages Extraordinaires de Jules Verne : Le Superbe Orénoque Report as inadecuate




en fr GEOGRAPHY AND GEOGRAPHICAL IMAGINARY IN THE -VOYAGES EXTRAORDINAIRES- OF JULES VERNE : THE MIGHTY ORINOCO 1898. Géographie et imaginaire géographique dans les Voyages Extraordinaires de Jules Verne : Le Superbe Orénoque - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 SET - Société, environnement, territoire

Abstract : The Extraordinary Journeys of Jules Verne 1828-1905 are geographical novels, the category into which the author himself placed them. In parallel with the development of historical novels, in the second half of the 19th century, these geographical novels associated a geography of the real and an imaginary geography. The transition was carried out by an instrument that we can define as the -geographical marvellous-. This one associates a -poetical and mythical account- to the -exotic marvellous-, as defined by Tzvetan Todorov-s typology. Applied to the novel The Mighty Orinoco 1898, this geographical reading of the Extraordinary Journeys makes it possible to identify some recurring anthropological structures of the Verne-s geographical imaginary. Metaphors, volcanoes and circularity structure the Vernian literary space, of which a detailed analysis allows to show how the novelist was able to transmit and use a form of a geographical extraordinary. By these reflections, at the intersection of the literature and the geography, we can reconsider the methods of transmission of the geographical knowledge, at a time when geography as an academic discipline has difficulty to capture the interest of the public. So, it appears more and more necessary for the geography to come back to the literature and the imaginary, domains able to produce another geography

Résumé : Les Voyages Extraordinaires de Jules Verne 1828-1905 sont des romans géographiques, appellation que l-auteur revendiquait déjà à son époque. Se développant parallèlement aux romans historiques, dans la deuxième moitié du XIXème siècle, les romans géographiques s-articulent autour du passage entre une géographie du réel et une géographie imaginaire. La transition est assurée par un opérateur que nous définissons comme le merveilleux géographique. Ce dernier associe un récit de genre poético-mythique au merveilleux exotique, tel qu-il est défini dans la typologie établie par Tzvetan Todorov. Appliquée au roman Le Superbe Orénoque 1898, cette lecture géographique des Voyages Extraordinaires permet de dégager quelques structures anthropologiques récurrentes de l-imaginaire géographique vernien. Métaphores, volcans et circularité structurent ainsi l-espace littéraire vernien, dont l-analyse détaillée permet de montrer comment le romancier a su communiquer et utiliser une forme d-extraordinaire géographique. Ces réflexions, à la croisée de la littérature et de la géographie, nous conduisent à repenser autrement les modalités de transmission du savoir géographique, à une époque où la géographie, en tant que discipline universitaire, éprouve une certaine difficulté à susciter l-intérêt du public. Il apparaît ainsi de plus en plus nécessaire à la géographie de revenir vers la littérature et l-imaginaire, des territoires capables de produire une autre géographie.

en fr

Keywords : Geography geographical imaginary geographical novel geographical marvellous Extraordinary Journeys The Mighty Orinoco.

Mots-clés : Le Superbe Orénoque Géographie imaginaire géographique roman géographique merveilleux géographique Jules Verne Voyages Extrarordinaires Le Superbe Orénoque.





Author: Lionel Dupuy -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents