en fr Study the oxidation behavior and residual stresses of AISI 430 alloy in air with water vapor Étude du comportement à loxydation et des contraintes résiduelles lors de l’oxydation sous air humide de l’alliage AISI 430Report as inadecuate




en fr Study the oxidation behavior and residual stresses of AISI 430 alloy in air with water vapor Étude du comportement à loxydation et des contraintes résiduelles lors de l’oxydation sous air humide de l’alliage AISI 430 - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 ICMMO - Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d-Orsay

Abstract : When an alloy is placed in an atmosphere containing oxygen at high temperature, the formation of oxide scale may take place. The oxidation resistance of the alloy is a very important criterion for selecting alloys to be used at high temperature. And it has been found that the oxidation behavior of alloys in atmosphere containing water vapor is different from that in dry air or oxygen. Moreover, in the oxide scale systematically accompanied the development of growth stresses during isothermal oxidation and of thermal stresses during cooling, which also limit the durability of oxide scale and the lifetime of the alloy. The purpose of this work is to investigate the influence of water vapor on oxidation behavior of AISI 430 stainless steel at high temperature, which is expected to be used as interconnectors in the planar solid oxide fuel cells SOFCs. The oxidation experiments have been performed in air with different absolute humidity 2%-10% at 700°C, 800°C and 900°C by thermal gravimetric analysis TGA system. The oxide surface morphology, cross-section microstructure and the chemical composition of the oxide scale were studied after oxidation by FEG-SEM and EDX. The residual stresses distributions in the oxide scale were determined at room temperature by XRD method after oxidation, and the growth stresses were measured by in-situ deflection method during oxidation. It has been found that the oxidation kinetic, surface morphology and diffusion mechanism of AISI 430 stainless steel in dry air are changed with the introduction of water vapor. The water vapor can also influence the residual stresses levels in the oxide scale. In the presence of water vapor, breakaway oxidation was observed at 900°C, and two possible mechanisms were given to explain this.

Résumé : Lorsqu’un alliage métallique est mis sous une atmosphère oxydante à haute température, un oxyde est formé en surface de l’alliage. La résistance à l’oxydation à haut température est un critère très important pour le choix des alliages. Il a été observé que le comportement à l-oxydation des alliages sous l-atmosphère avec vapeur d-eau est différente de celle dans l-air sec ou dans l-oxygène. En outre, les contraintes de croissance générées au cours de l’oxydation isotherme et les contraintes thermiques générées au cours du refroidissement sont formées dans la couche d-oxyde. Ces contraintes ont des effets importants sur la durée de vie de l-alliage. Le présent travail se concentre essentiellement sur l-étude de l-influence de la vapeur d-eau sur le comportement à l-oxydation de l’alliage AISI 430 à haute température, qui est importante pour les applications dans la pile à combustible SOFC solid oxide fuel cell comme interconneteurs. Les expériences d-oxydation de l’alliage AISI 430 sous air sec et sous air avec différentes humidités absolues 2%-10% de 700°C à 900°C sont réalisées à l’aide de l’analyse thermogravimétrique ATG. Les images MEB des échantillons ont été obtenues avec un MEB-FEG avec un microanalyseur X par dispersion d’énergie EDX. Les contraintes résiduelles de la couche d’oxyde sont obtenues par la Diffraction des Rayons X DRX à la température ambiante, et la méthode de déflexion a été utilisée pour déterminer les contraintes de croissance. Après l’introduction de vapeur d’eau dans l’atmosphère d’oxydation, les comportements à l’oxydation de l’alliage AISI 430 à haute température ont été affectés. La présence de vapeur d’eau modifie donc le niveau de contraintes résiduelles dans la couche d’oxyde. La dégradation de la couche d’oxyde est observée après une courte durée d’oxydation à 900°C et deux mécanismes possibles sont proposés pour expliquer ce phénomène à partir de nos résultats d’étude.

en fr

Keywords : Water vapor High temperature Oxidation Residual stresses

Mots-clés : Oxydation Contraintes residuelles Haute temperature Vapeur d-eau





Author: Ning Li -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents