LEMPREINTE ÉCOLOGIQUE DU PARC NATUREL DE LA HAUTE VALLÉE DE CHEVREUSE : DU CONCEPT À LA CONSTRUCTION DE LOUTILReport as inadecuate




LEMPREINTE ÉCOLOGIQUE DU PARC NATUREL DE LA HAUTE VALLÉE DE CHEVREUSE : DU CONCEPT À LA CONSTRUCTION DE LOUTIL - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 REEDS - Centre international de Recherches en Economie écologique, Eco-innovation et ingénierie du Développement Soutenable

Résumé : §I. CONTEXTE PNR — Le projet scientifique accompagne une démarche de gouvernance territoriale la mise en opération de la nouvelle Charte PNR qui se veut exemplaire en termes d’un développement territorial respectueux des normes de la soutenabilité. Ce module va situer le projetscientifique par rapport aux enjeux, ambitions et procédures affichés par les acteurs du Parc Naturel Régionale de la Haute Vallée de Chevreuse en Île‐de‐France.§II. ETAT EMPREINTES — Revue approfondie de la littérature récente en anglais et français, empirique et conceptuelle, sur le concept de l’empreinte écologique, ses usages, ses points forts et ses limites.§III. METHODOLOGIE — Exposition détaillée des conventions de collecte de données et d’estimation des indicateurs agrégés des « pressions » environnementales sur le territoire du Parc. Cette exposition va s’appuyer directement des résultats des modules §I et §II et, devrait s’adresser plusparticulièrement à des questions clés pour l’application envisagée au PNR Chevreuse, à savoir : les échelles territoriales d’une empreinte, le traitement des usages ‘directs’ et ‘indirects’ de l’environnement et des « flux » à travers la frontière du territoire ciblé, et la complémentarité entre‘top‐down’ démarches moyennant coefficients Inputs-Outputs établis aux échelles supérieures et ‘bottom‐up’ démarches moyennant des données du PNR lui‐même.§IV. SCHEMA DONNEES — Mise en place par adaptation du KerBabel™ Indicateur Kiosk, KIK d’un système interactif en ligne de méta‐informations pour le catalogage des données et des indicateurs composites susceptibles d’être mobilisés dans l’estimation des indicateurs agrégés du typeEmpreinte Écologique pour le PNR. Ce système devrait, parmi d’autres rôles, permettre de situer des données sur les pressions environnementales par rapport à des causes du côté de l’économie en 6 branches majeures, par rapport à l’état de l’environnement en 7 branches, et sur le plan spatial territoire du PNR, espace francilien, France, Europe, échelle planétaire.§V. Travail par SECTEUR ECOLOGIQUE — Ce module assurera l’identification et catalogage d’une diversité représentative d’indicateurs qui peuvent être physiques et monétaires pour chaque « case » ou catégorie de pressions définie par l’interface entre branches majeures d’activitééconomique et composantes majeures de l’environnement. Ensuite, sur cette base, il va produire des premières estimations pour des indicateurs synthétiques par catégorie de pressions.§VI. Indicateurs Agrégés de performance et de durabilité — Ce module va définir et démontrer des procédures d’estimation empirique d’une « Empreinte Écologique » pour le territoire du PNR Chevreuse. Il va expliciter les conventions sous‐jacentes aux procédures d’estimation et, par le biais des tests de sensibilité, mettre en évidence 1 les options pour l’intégration des flux à travers la frontière du Parc et 2 les incertitudes associées à ce genre d’indicateur agrégé.§VII. BONS USAGES de l’Empreinte Écologique — Ce module va démontrer des rôles pour les calculs d’une Empreinte Écologique pour informer les débats et les stratégies pour la gouvernance du PNR, par exemple, dans des démarches de veille, d’évaluation et de communication autour des projets et politiques de développement territorial. Il va fournir des conseils pour des futurs producteurs et utilisateurs des estimations d’Empreinte Écologique sur 1 la préparation et l’interprétation des « profils KQA Contrôle la la Qualité de la Connaissance » concernant les incertitudes et 2 les déterminants de la pertinence et des limites de l’Empreinte Écologique comme indicateur agrégé de la performance économique et environnementale d’un territoire.§VIII. Documentation et Dissémination — Activités permanentes et périodiques de documentation et de dissémination des méthodes et des résultats ; exploitation des technologies Internet pour permettre à une communauté large de scientifiques et d’éventuels utilisateurs de découvrir etcontribuer aux délibérations sur les estimations et leurs usages.

Mots-clés : biodiversité comptabilité carbone passif bilan écologique modèle discursif délibération SEEA actif capital naturel patrimoine naturel empreinte écologique indicateurs





Author: Jean-Marc Douguet - Martin O -Connor - Jean-Pierre Doussoulin - Philippe Lanceleur - Karine Philippot -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents